Fermer
menu
  • Congés

Jours fériés 2019 : comment optimiser vos congés de l’année ?

Sujet de premier plan, les jours fériés peuvent plomber le début d’année, voire nuire à la carrière des salariés les moins solides. Dans un monde de dur labeur, comment trouver la force d’affronter un premier mai qui tombe un dimanche ? Heureusement, en 2019, (presque) tout va bien du côté des jours fériés !

Pendant qu’on plaisante, ailleurs, certains tentent de faire bouger les lignes : au Luxembourg, on réfléchit à un nouveau jour férié pour réconcilier définitivement les Européens. Le gouvernement propose que le 9 mai, jour du célèbre discours de Robert Schuman, premier pas symbolique de l’Union européenne, soit férié pour tous les Européens. Peu probable que l’idée fasse du chemin de notre côté de la frontière mais pour les Luxembourgeois, ce sera sans doute du concret en mai prochain !

Jours fériés 2019

La longue liste des bonnes nouvelles

En 2019, les réjouissances commencent dès le premier janvier avec un mardi férié et un week-end de quatre jours qui ne vous coûtera qu’une journée de congés ou de RTT. Boosté par cet alignement des planètes, vous reprenez à peine le travail que voilà déjà le lundi de Pâques. Nous serons alors le 22 avril et vous ricanerez en pensant aux écoliers. Pourquoi ? Parce que, cette année, pas de déprime du mois de mai dans les entreprises mais les écoliers de la zone A et de la zone C, en tous cas ceux qui sont assez grands pour avoir la notion du temps, ne sentiront passer ni le 1er mai, ni le 8 qui tombent un mercredi. Dans la zone C, le 1er mai est même avalé tout cru par la deuxième semaine de vacances.

Vous détestez le mois de novembre, la grisaille, les jours qui raccourcissent ? Préparez-vous à un mois de novembre 2019 mémorable ! Vous pouvez déjà réserver votre week-end à Séville ou Lisbonne où vous vous envolerez loin de vos collègues mélancoliques pour un week-end de trois jours. Au choix : le 1er novembre qui tombe un vendredi ou le 11 qui tombe un lundi. La fête en attendant les fêtes !

À lire également :
Jours fériés et ponts de mai : comment rester productif au bureau ?

14 juillet : un vrai dimanche pour ceux qui travaillent habituellement

Quand elle tombe bien, la fête nationale est comme un avant-goût de vacances pour les aoûtiens mais cette année, elle tombe un dimanche. Pour profiter du traditionnel cocktail goût marketing de l’été (le spritz, c’est fini) et regarder cuire la côte de bœuf sur le barbecue en semaine en juillet, il faudra donc poser un jour de congés ou prendre un jour de RTT. Ou vous contenter d’un classique week-end de deux jours. Si vraiment cela vous chagrine, pensez à la liste des métiers qui ne connaissent ni le repos dominical, ni celui des jours fériés. Bizarrement, c’est beaucoup plus compliqué de réunir ses amis autour d’une côte de bœuf le mardi midi.

Et en 2020 ?  Sont à déplorer : un samedi 15 août et un dimanche 1er novembre. En mai, pas de ponts, mais des week-ends de trois jours pour tout le monde, le 1er et le 8 tombant un vendredi. Vous voilà tranquilles pour un moment.

À lire également :
Jours fériés et ponts de mai : quels sont vos droits ?

(istockphoto.com/8213erika)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une