Fermer
menu
  • Recherche d'emploi

Pour décrocher un job chez Apple, il … pirate Apple

L'adolescent rêvait de décrocher un poste dans l'une des plus grosses entreprises de nouvelles technologies au monde.

Le jeune homme a en effet décidé de pirater le système informatique de la marque à la pomme, puis de plaider coupable.(GettyImages/Urupong).

En Australie, un adolescent a eu recours à une méthode peu conventionnelle pour attirer l’attention de son potentiel recruteur, Apple. Le jeune homme a en effet décidé de pirater le système informatique de la marque à la pomme, puis de plaider coupable.  Une initiative originale, qui aurait pu lui permettre de décrocher une place au sein de la firme de Cupertino, mais qui n’a finalement pas eu l’effet escompté explique le site Le journal du geek.

À lire également :
Il court 418 km pour travailler chez Nike … qui le recale !

Un plan bien rôdé

Le plan du jeune étudiant australien était pourtant bien rodé. Ce dernier avait en effet entendu dire qu’Apple avait déjà eu recours à ce type d’embauche peu conventionnelle, après qu’un Européen ait fait la même chose quelques années auparavant. En 2011, le hacker George Francis Hotz avait réussi à pirater un iPhone et une PlayStation 3… avant de se voir proposer un emploi chez Facebook en tant qu’expert en cybersécurité. De son côté, le petit génie en informatique australien qui espérait une place chez Apple a rapidement été déçu. Apple ne lui a proposé aucun poste.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une