Fermer
menu

Les jeunes entrepreneurs à l’honneur !

BosscuComment donner le goût et les moyens aux plus jeunes d’entreprendre ? Un jeu, Kompany, et un projet, « 100 jours pour changer », entendent relever ce challenge. Et pour toucher leur cible, ils en adaptent les codes. Kompany est ainsi un jeu interactif via Facebook, quand l’opération « 100 jours pour changer » promet aux 18-25 ans que « 2main le boss C U 🙂 ». Deux initiatives originales pour partir à la découverte de l’entreprise et insuffler l’esprit entrepreneurial aux jeunes générations.

Deviens le meilleur entrepreneur du web !

Kompany est un jeu pédagogique visant à « réconcilier les ados et l’entreprise ». Les joueurs mènent ainsi des missions via Facebook pour saisir les notions du monde des affaires. Dans un premier temps, ils vont « apprendre, comprendre et retenir 200 mots utilisés couramment dans le monde des affaires ». Une fois ce vocabulaire assimilé, les « ados auront les clés pour faire leurs premiers pas dans la vie active et préparer leur réussite », détaillent les créateurs de Kompany.

KompanyPour jouer, il suffit de se connecter à son compte Facebook puis de choisir sa zone d’activité géographique et son domaine d’expertise. Une nouvelle société éditrice d’offres d’emploi en ligne a ainsi ouvert à Rennes. Pour développer le service commercial, des représentants sont chargés de traiter les commandes. Mais il reste aussi à concevoir les produits à vendre. Ce sera à Natacha, responsable fabrication, d’élaborer ce service. Comme un véritable chef d’entreprise, les joueurs devront également se soucier de leur fourniture d’électricité et de réfléchir à la meilleur manière de réduire leur consommation d’énergie. Ou encore d’installer un serveur et une connexion internet et de négocier avec un transporteur. Les joueurs peuvent même offrir un peu de détente à leurs collaborateurs en offrant des pâtisseries ou des glaces ! Seul bémol, après l’acquisition des notions de base, les joueurs devront mettre la main à la poche pour accéder aux autres niveaux. Business is business…

Doper la création des jeunes

100jourspourchangerMoins virtuel, l’opération « 100 jours pour changer » veut développer « au sein des jeunes générations une véritable culture de l’entreprenariat ». Elle est portée par le Club esprit d’entreprises et l’association 100 000 entrepreneurs. Outre l’esprit d’entreprendre, le projet se veut une réponse pragmatique au chômage des jeunes. « Notre objectif est de stimuler et de fédérer une communauté de jeunes créateurs, par centaine de milliers, dans un écosystème de l’initiative, de la réussite et de la liberté », expliquent les organisateurs. Et de mettre en avant 7 bonnes raisons d’entreprendre : la reconnaissance, la liberté, la maîtrise de son destin, se rendre utile, la réalisation de soi, l’ouverture au monde et le moyen de vivre bien. Les jeunes porteurs de projet s’inscrivent en ligne et font part de leur idée, qu’elle soit aboutie ou non. Des vidéos sont également mises en ligne présentant les conseils de jeunes entrepreneurs.

Du 27 février à fin mai 2012, le projet « 100 jours pour changer » constituera dans un premier temps une communauté de jeunes voulant monter leur entreprise. Une seconde étape, fin mai, réunira tous les inscrits, les réseaux et partenaires lors d’un grand événement où les dirigeants d’entreprise s’engageront à parrainer les jeunes porteurs de projet. A la clé, une année d’accompagnement par un entrepreneur partenaire.

Autre défi à relever pour les entrepreneurs, la téléréalité. Initiée par le Nouvel Observateur, l’émission « Les influenceurs » filmera sept fondateurs de jeunes entreprises. Ces dernières appartiennent majoritairement au monde du web. En trois mois, les créateurs devront atteindre une série d’objectifs précis : levée de fonds, constitution d’une équipe, etc. A découvrir, du 1er mai au 15 juin 2012 sur le site du Nouvel Observateur.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.