Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Handicap et emploi : les Français sont déçus

La semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées se tient en ce moment, jusqu’au 20 novembre. Pour de nombreux organismes, c’est le moment de revenir sur l’évolution de la condition des travailleurs handicapés dans le monde du travail, et surtout, sur la manière dont est perçue l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap (PSH). Et l’occasion de rappeler qu’en France, le taux de chômage des personnes en situation de handicap avoisine les 18%, soit presque le double du taux national (9,6%).

handicap-et-emploi

Emploi des personnes handicapées : le point sur les chiffres

Un bilan en demi-teinte selon les travailleurs handicapés

L’agence TMP Worldwide a publié une enquête intitulée  » Emploi et Handicap : qu’en pensent les premiers concernés « . Les sondés, des travailleurs handicapés de niveau Bac +2/5, portent dans l’ensemble un avis mitigé sur les moyens mis en œuvre pour leur insertion professionnelle. 6 travailleurs handicapés sur 10 affirment avoir fait une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) pour faciliter leurs recherches d’emploi. D’ailleurs, pour presque la moitié d’entre eux (44%), le critère handi-accueillant est important dans leur recherche d’emploi. D’autre part, une très large majorité des sondés jugent nécessaire la création de campagnes de recrutement handicap, et deux tiers jugent positives celles qu’ils ont pu voir. Au final, 64% des personnes concernées par une situation de handicap (PSH et proches) estiment que la situation n’a pas évolué ou s’est dégradé.

Quelles perspectives pour l’emploi des personnes handicapées ?

Moins de blablas, plus de preuves

Finalement, ce n’est pas tant sur la forme que les répondants ont un avis négatif, mais sur le fond. Pour 7 personnes en situation de handicap sur 10, les entreprises ne comprennent globalement pas les attentes des travailleurs handicapés. Pire, ils sont 4 sur 10 à penser que les entreprises portent un message inadapté, et une minorité estime même qu’il y a un manque de sincérité de la part des sociétés, souvent doublé d’un intérêt financier et marketing. En d’autres termes, les PSH aimeraient que les discours des entreprises s’accompagnent d’actions plus franches, et soient étayés par des preuves.

Travailleurs en situation de handicap : ce que la Loi Travail va changer

Les Français ne sont pas satisfaits

Un constat en demi-teinte donc, qui fait écho à celui des français en général. En effet, une étude publiée récemment par l’association LADAPT (association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées), dresse un tableau encore plus noir de la situation. En France, 3 trois Français sur 4 estiment que l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap est avant tout une question d’égalité. Mais moins de la moitié d’entre eux jugent que la situation a évolué favorablement. 42% des Français estiment au contraire que la situation a stagné depuis 2010, et 12% note une dégradation de l’insertion professionnelle des PSH.

58% de salariés ne sont pas préparés à travailler avec des travailleurs handicapés

Premier fautif, l’État

Plus de 8 Français sur 10 estiment que les pouvoirs publics ne prennent pas assez d’initiatives en ce qui concerne l’insertion des PSH. De fait, pour trois quarts des personnes interrogées, décrocher un CDI relève d’un véritable parcours d’obstacles pour les travailleurs handicapés, en comparaison à un travailleur valide. Pour y remédier, il faudrait donc favoriser le développement de l’emploi accompagné, considéré comme un bon levier d’insertion professionnelle par près de la moitié des sondés.

Handicap et emploi : la croissance encourageante du secteur protégé

Femme et handicapée, la double peine

Les femmes handicapées subissent des discriminations plus importantes que les hommes dans le monde du travail, relève le Défenseur des droits Jacques Toubon dans un rapport publié ce lundi et intitulé « L’emploi des femmes en situation de handicap ». Selon lui, les femmes handicapées « font face à des inégalités et des difficultés renforcées en matière de trajectoires professionnelles, d’accès à l’emploi et concernant leurs conditions de travail ».

Peu de femmes handicapées représentent des modèles de réussite reconnus

Elles rencontrent des difficultés et des discriminations dans l’emploi et leur carrière « parce qu’elles sont femmes, parce qu’elles sont handicapées« , mais elles sont également confrontées à « des inégalités et discriminations spécifiques combinant genre et handicap ». Globalement, « peu de femmes handicapées représentent des modèles de réussite reconnus », déplore le rapport. Elles « semblent totalement absentes de nombreuses sphères de la société (où les hommes handicapés sont eux-mêmes rares) sans que cela constitue un enjeu : médias, politique, monde des affaires, arts etc ». Or, l’absence de modèle positif alimente « les phénomènes d’autocensure ».

Chez les cadres aussi, il y a un écart sensible. Si 10% des hommes reconnus handicapés sont cadres (contre 21% des hommes en général), il n’y a que 1% de femmes cadres (14% de l’ensemble des femmes en emploi). Le rapport de Jacques Toubon émet 12 recommandations, dont l’harmonisation de la définition du handicap au sein des différentes études, la systématisation de la prise en compte du sexe dans l’élaboration des statistiques et la promotion de modèle de réussite de femmes en situation de handicap.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.