Fermer
menu

Un mauvais recrutement peut coûter cher à l’entreprise !

IhiredazombieRater un recrutement peut coûter cher à une entreprise ! L’adage « mieux vaut être seul que mal accompagné » fonctionne également très bien au travail, ou parfois il vaut mieux être en sous-effectif que de recruter un potentiel boulet… Vitamin T, agence de recrutement américaine, s’est amusée à en faire une infographie intitulé « I hired a zombie ». Le zombie, c’est celui qui peut tout simplement… couler votre boîte !
Une fois embauché, il « infectera » vos autres employés, fera fuir les clients et coûtera très cher en productivité et divers frais d’assurance. Au final, les dommages collatéraux liés à ce mauvais recrutement peuvent aller jusqu’à 50.000 dollars pour l’employeur estime Vitamin T, soit environ 41.000 Euros. Amusant et pas complètement faux sans doute !

Infographie zombie emploi
via

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Chris – Enquête de job
    16 juillet 2012 - 11h47

    Je ne suis pas surpris par les résultats de cette enquête. Pourquoi croyez-vous que les recruteurs soient si exigeants et prennent autant de précautions avant d’engager quelqu’un? Ils veulent bien évidemment trouver la bonne personne, la plus compétente, la plus expérimentée, celle qui va le mieux s’intégrer à l’équipe, pour des raisons de « business », mais aussi de coûts!

    Je travaille au Luxembourg: ici, lorsqu’une société recrute par le biais d’une agence de recrutement, la facture pour ce service s’élève généralement autour de 30% du salaire annuel du candidat recruté! Un salaire correct au Luxembourg est d’environ 50’000€, soit 10’000€ de coût! Si l’entreprise se trompe et doit se séparer de la personne 6 mois plus tard, c’est 10’000€ de perdus. Sans compter les autres coûts « cachés » énoncés dans l’article ci-dessus…

  2. Zorglub
    16 juillet 2012 - 12h56

    Merci de ce commentaire,comment dire… particulièrement éclairant ! Quelle entreprise souhaiterait rater une embauche ?!

  3. Chris – Enquête de job
    16 juillet 2012 - 13h06

    @ Zorglub: je ne comprends pas le commentaire. Evidemment aucune entreprise ne souhaite rater une embauche, mais il ne me semble pas avoir mentionné cette idée… Je vais simplement dans le sens de l’article ci-dessus, en donnant un exemple réel de coût.

  4. Serge HERNANDEZ
    16 juillet 2012 - 14h27

    Ce commentaire fait un éclairage sur la conséquence qu’un recrutement peut avoir sur l’entreprise dans son cas le plus extrême. Mais un mauvais recrutement est toujours très préjudiciable pour l’entreprise. Il est recommandé de passer par un cabinet de recrutement pour vous aider a être objectif dans l’analyse de votre besoin et dans le choix du candidat adéquat. Avec l’objectivité d’un intermédiaire vous minimisez les risques d’un mauvais recrutement.

  5. Nolwenn GODARD
    18 juillet 2012 - 14h46

    Article assez révélateur. On oublie souvent quels sont les coûts d’un mauvais recrutement. Il y a juste un point qui n’apparait pas : l’image de la société. Sur un marché concurrentiel, faire un mauvais recrutement c’est aussi prendre le risque de véhiculer une mauvaise image employeur et donc avoir plus de difficultés par la suite à recruter de bons profils

3 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.