Fermer
menu

Infographie : ce que veulent les femmes au travail

InfographielinkedincaptureA l’occasion de la journée international de la femme du 8 mars, le réseau social LinkedIn vient de publier les résultats de son étude « What women want @ work » pour laquelle il a interrogé plus de 5000 femmes dans de nombreux pays, dont la France. On y apprend notamment que les femmes souhaitent plus de flexibilité au travail et que 74% d’entre elles pensent pouvoir tout combiner : un travail, épanouissant et une vie de famille qui l’est tout autant. Cette détermination et cette ambition caractérisent aussi les françaises…

Les femmes se montrent plutôt confiantes côté carrière et leur capacité à tout concilier. Mais dès que l’on aborde le sujet des enfants, les avis sont plus partagés : « 57 % des femmes sans enfants ne prévoient pas de ralentir le rythme de leur vie professionnelle lorsqu’elles deviendront mères de famille alors que 43% pensent que oui (50% vs 50% pour les femmes françaises). »

Ce qu’elles revendiquent

En une décennie constate LinkedIn, la définition de la réussite a totalement changé. « Les femmes actives modernes ne recherchent pas uniquement du pouvoir ou un salaire confortable, elles préfèrent associer un emploi intéressant et épanouissant et un bon équilibre entre travail et vie privée » explique Laurence Bret-Stern, Directrice Marketing EMEA chez LinkedIn. Deux tiers des mères en France (66%) aimeraient bénéficier de conditions de travail plus flexibles pour mieux conjuguer vie professionnelle et vie personnelle. Une souplesse qui fait d’ailleurs partie des revendications de la plupart des cadres issus de la génération Y, autant les hommes que les femmes d’ailleurs.

Ce qu’elles pensent des inégalités

Dans les 12 pays, seulement 44% des femmes considèrent l’inégalité salariale comme un problème majeur contre 56% en France. Plafond de verre et sexisme sur le lieu de travail sont moins cités globalement, même si quelques pays font exception : 45% des Allemandes et 39% des Espagnoles considèrent ce plafond de verre, qui empêchent les femmes d’accéder aux postes à responsabilités, comme un problème majeur. Alors qu’en Inde, seulement 1 femme sur 3 dit avoir été confrontée au sexisme sur son lieu de travail…
Fait intéressant que LinkedIn qualifie bizarrement de « terrible vérité » dans l’infographie : l’apparence physique ne semble pas jouer ou avoir joué un rôle dans la carrière des répondantes. Seules 21% des femmes aux Etats-Unis, 26% en Allemagne et 20% à Singapour estiment que ce critère a « une incidence décisive » sur leur carrière.

X default

  • Sondage réalisé par LinkedIn et Cross Tab Research auprès de 5000 femmes actives dans 12 pays.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Marina
    11 mars 2013 - 9h23

    Bonjour, l’article est très intéressante et résume bien la situation. Mais il n’a pas été évoqué (sauf erreur de ma part) le sexisme qui se présente parfois dans le monde du travail. Certains employeurs ( masculins) n’hésitent pas à dénigrer son employé sous prétexte que c’est « une femme ». Très bel article!

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.