Fermer
menu

Chômage : pourquoi de nouvelles règles d’indemnisation ?

A partir du 1er juillet 2014 de nouvelles règles d’indemnisation chômage vont entrer en vigueur. Les changements les plus notables concernent l’introduction de droits rechargeables pour les chômeurs mais aussi une modification du très controversé statut des intermittents du spectacle.

Mais pourquoi cette convention est-elle régulièrement négociée avec les partenaires sociaux ? Pour l’expliquer, l’Unedic, l’organisme paritaire chargée de gérer l’assurance chômage, a réalisé une vidéo assez didactique qui explique comment le système fonctionne.

 Des droits rechargeables à partir du 1er octobre

Certains changements notables comme le principe des droits rechargeables qui permet aux chômeurs d’accumuler les droits à indemnisation chaque fois qu’ils retravaillent, n’entreront en vigueur que le 1er octobre. Selon l’Unedic, ce mécanisme aura pour conséquence de prolonger les droits de près d’un million d’allocataires.

Mais la nouvelle convention a surtout pour but de faire des économies. L’objectif est de réduire de plus de 2 milliards d’ici 2016 le déficit chronique de l’assurance chômage qui explose depuis des années en même temps que le nombre d’allocataires. Les mauvais chiffres du chômage annoncés hier pour le mois de mai ont confirmé que la situation de l’emploi ne s’était toujours pas améliorée.

Parmi les solutions trouvées pour faire des économies, figure notamment l’allongement du délai de carence de 75 à 180 jours pour les indemnités de départ supra-légales, en particulier dans le cas des ruptures conventionnelles des cadres (voir comment calculer ce délai de carence). Les salariés de plus de 65 ans ne seront plus non plus exonérés de cotisations Unédic pour contribuer à la réduction du déficit.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.