Fermer
menu

Vend « origines ethniques » contre job

EbayLa semaine dernière, on pouvait lire une annonce un peu particulière sur Ebay : Toufik B, jeune diplômé, vendait « ses origines ethniques » pour trouver un emploi. L’offre n’est plus en ligne, mais dans un mail adressé au journal Libération à lire sur le blog Hexagone, le jeune homme explique sa démarche. Alors, blague ou appel ? Finalement, le véritable gag n’est peut être pas celui que l’on croit…

« Lassé de chercher en vain un emploi en adéquation avec mon statut de jeune diplômé d’école de commerce (plus d’un an de recherche et près de 800 candidatures envoyées), j’ai pris la douloureuse décision de mettre en vente mes origines ethniques sur Ebay. » C’est une mise aux enchères comme on a pu en voir ces derniers temps, mais qui dénonce cette fois un phénomène plus grave : la discrimination à l’embauche. « Mes origines, même si j’y suis particulièrement attaché, constitue un fardeau tel que je n’ai d’autres choix que de m’en débarrasser ! » continue dans sa lettre Toufik. « Parce que j’ai un patronyme maghrébin j’ai, selon le baromètre de l’emploi Adia, trois fois moins de chance de trouver un travail qu’un français dit « de souche ». Des chances qui diminuent encore parce que je suis à la recherche d’un poste cadre ou assimilé, dans le secteur tertiaire et dans l’Est de la France (jusqu’à sept fois moins de chance !). »
Il faut savoir que l’âge puis l’origine sont les premières sources de discrimination selon Adia. Des initiatives telles que « Nos Quartiers ont des talents » ont déjà été mises en place mais il semblerait qu’il reste encore du chemin à parcourir pour changer les mentalités. Car dans les conditions actuelles, difficile d’être crédible en expliquant aux jeunes des quartiers dits sensibles qu’il faut faire des études pour trouver un emploi…

Pour plus d’infos, vous pouvez contacter Toufik B. à l’adresse suivante : jd.discrimine@hotmail.fr

  • Crédit photo : Ryan Fanshaw Photography

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Véronique
    31 mars 2009 - 16h30

    Hélas, encore et toujours, quelques soient les discours, les volontés aussi parfois, çette discrimination ne cesse pas…Je souhaite à Toufik B. de réussir à la hauteur de ses compétences et de ses diplômes.

  2. nicolask
    1 avril 2009 - 15h18

    Un peu dans le même cas de Toufik, j’ai décidé de garder mes origines ethniques et d’aller proposer mes compétences dans un autre pays qui vera cette particularité comme une richesse culturelle. Départ définitif pour l’Amérique du Nord prévu début 2010, excédé d’être considéré comme un étranger dans mon pays. La cerise sur le gâteau: étant métis, mon frère est blanc et n’a lui jamais été confronté au racisme malgré nos origines similaires.

  3. Priscilla
    1 avril 2009 - 15h28

    Effectivement, ça me fait penser à un récent reportage d’Envoyé Spécial intitulé « Jeunes beurs au Qatar » (plus d’infos ici : http://www.expatriation.com/qatar-doha-emplois-maghrebins/. Il montrait de jeunes maghrébins y partant pour travailler, ne trouvant aucun emploi en France malgré leurs études. Là-bas, leur double culture constitue justement un véritable atout… Dommage qu’il faille en arriver là, la France a un énorme retard sur cette question. Je te souhaite de réussir là-bas en tous cas ! Rien de tel qu’un voyage…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.