Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Handicap et emploi : la croissance encourageante du secteur protégé

De plus en plus d’entreprises ont recours au Secteur du Travail Protégé et Adapté (STPA). Au total les entreprises adaptées (EA) et établissements et services d’aide par le travail (Esat) représentent 2000 structures réparties sur tout le territoire qui créent de l’emploi et de l’activité pour les personnes en situation de handicap.

Handicap-secteur-protege

Selon le réseau Gesat, qui vient de dévoiler les résultats de son observatoire économique du travail protégé et adapté, le taux d’emploi dans ces établissements est en croissance. Leur chiffre d’affaires également : 44% des structures réalisent plus d’un million de CA, un chiffre en hausse de 3% en 2015.

Des activités de plus en plus diversifiées

Et la palette des activités sous-traitées par les donneurs d’ordre est de plus en plus large. Au-delà d’activités traditionnelles comme le conditionnement, la mise sous pli ou le routage, la restauration ou les industries graphiques figurent aussi dans les prestations proposées aux entreprises par les ESAT & EA. Ces derniers s’adaptent aux besoins des entreprises et chacun y trouve son compte.

Les entreprises ont en effet du mal à répondre à leur obligation d’emploi de personnes handicapées, faute souvent de trouver les compétences correspondantes à leurs besoins. Recourir au secteur protégé et adapté est un levier supplémentaire pour les employeurs de satisfaire leurs engagements dans ce domaine.

Quel est le profil-type des entreprises clientes ?

Le secteur protégé et adapté est donc sur une bonne tendance et les marges de progression sont encore importantes. Quand on regarde le profil-type des clients des ESAT et EA, dressé dans le 2ème baromètre du Gesat, l’entreprise modèle qui a recours au secteur protégé est le plus souvent issue du secteur privé, de petite taille, et géographiquement proche de la structure à laquelle elle choisit de sous-traiter une partie de ses activités (85% des clients sont à proximité immédiate des ESAT et EA ou dans le même département).

Encore de la marge chez les grands comptes…

Les grands comptes sont encore peu nombreux parmi les clients du secteur, cela s’explique selon le réseau par le manque de personnel commercial dans les structures du secteur protégé. Or pour approcher les grandes entreprises il est nécessaire d’avoir une force de vente capable de répondre à leurs problématiques spécifiques.

De plus en plus de marchés publics remportés

Autre absent de taille parmi les clients : le secteur public. C’est d’ailleurs assez paradoxal étant donné que l’Etat et ses représentants devraient donner l’exemple en matière de sous-traitance et au niveau des achats. L’explication serait à chercher selon le Gesat dans la complexité des appels d’offres publics : « La faible présence du secteur public parmi les clients du STPA peut en partie s’expliquer par des marchés réservés encore trop souvent cantonnés à quelques activités, mais aussi par la difficulté à répondre aux appels d’offres du secteur public (principalement en raison de leur formalisme) ».

Mais ce qui est encourageant c’est que les structures du STPA remportent de plus en plus de marchés publics. S’il reste encore des obstacles à lever pour convaincre de nouveaux clients, comme des préjugés persistants sur le handicap ou des volumétries trop importantes pour les petites structures, le secteur protégé a encore une belle marge de progression auprès des grands comptes et du service public. De quoi donner du travail à beaucoup de personnes en régions…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.