Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Comment parler de son handicap quand on cherche un emploi ?

Adapt-Marie-GuezennecPour les candidats qui cherchent un emploi, il n’est pas toujours facile d’aborder la question du handicap sur le CV, la lettre de motivation ou pendant l’entretien. Pour Marie Guezennec, chargée de développement associatif à l’Adapt (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées), il faut avant tout mettre en avant ses compétences. Voici ses conseils pour parler de votre handicap et rassurer les recruteurs.

 Faut-il mentionner son handicap sur le CV ?

Il n’y a pas de réponse toute faite mais c’est effectivement la première chose à laquelle il faut penser quand on est en situation de handicap. Le CV doit être personnalisé, c’est le reflet de la personne qui postule. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de mentionner votre handicap, il vaut mieux alors ne pas le faire. Cependant, cette option ne doit pas avoir pour objectif d’être une échappatoire pour éviter d’aborder le handicap.

Si vous décidez d’évoquer votre handicap sur votre CV, il n’est pas nécessaire de l’indiquer tout en haut de votre curriculum vitae. Pour un candidat en situation de handicap ce qui est important en effet, c’est de mettre en avant ses compétences, comme toute personne en recherche d’emploi. La reconnaissance travailleur handicapé ne doit pas passer avant vos compétences. C’est pourquoi à l’Adapt nous conseillons plutôt de le mentionner dans la rubrique « divers » ou à la fin du CV.

Si on le mentionne sur le CV, comment le présenter, faut-il expliquer son handicap ?

Le CV n’est pas l’endroit pour en parler dans le détail. Normalement, la plupart des recruteurs sont sensibilisés à la question du handicap, on peut donc se contenter d’indiquer la mention « RQTH » (Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé). Mais encore une fois, c’est au libre choix du candidat de le faire ou non.

« Tout ce qui ne concerne pas votre travail
n’a pas à être évoqué en entretien »

Est-ce que dans la lettre de motivation, il faut en dire plus sur son handicap ?

C’est aussi au choix de la personne. La lettre de motivation est un document très personnel. Si vous le souhaitez, vous pouvez en parler de manière succincte, sans raconter votre vie, mais toujours en ramenant le sujet au poste et à son aménagement. Par exemple, une personne malentendante pourra signaler qu’elle ne peut pas répondre au téléphone mais utilise d’autres moyens de communication au quotidien dans son travail.

Pendant l’entretien comment aborder la question du handicap, faut-il jouer la franchise et insister sur ses compétences ?

Tout dépend des personnes que vous aurez en face de vous. Lors d’un entretien d’embauche, il faut effectivement être très transparent, tout en restant bien focalisé sur le poste auquel on postule. Lors d’un entretien d’embauche en effet, on ne va pas parler des conséquences de son handicap sur sa vie quotidienne, de sa santé… Tout ce qui ne concerne pas votre travail n’a pas à être évoqué en entretien.
En revanche, si votre handicap nécessite un aménagement de poste, cela peut intéresser le recruteur. En général un candidat sait très bien de quels aménagements il a besoin pour travailler. Par exemple, un candidat non-voyant sait qu’il lui faudra un clavier braille, une personne malentendante expliquera que le travail en open space n’est pas adapté, dans le cas d’une maladie chronique il peut s’agir d’aménagements d’horaires… Le recruteur ne peut pas le savoir à votre place. Il faut juste lui expliquer pour permettre à l’employeur de se préparer à vous accueillir dans de bonnes conditions.

Y-a-t-il des questions auxquelles on a le droit de ne pas répondre ?

En France les recruteurs n’ont pas le droit de poser une question brute comme « quel est votre handicap ? ». En revanche, ils peuvent très bien vous interroger sur l’aménagement de poste, vous demander si vous avez besoin d’un temps partiel ou adapté. Sur ces questions-là, il faut toujours répondre en faisant le lien avec votre métier.

Ce qui compte c’est de rassurer les recruteurs sur votre capacité à exercer votre métier ?

Plus le candidat sera rassurant face à un recruteur – surtout s’il n’a pas l’habitude de rencontrer des personnes en situation de handicap – plus il aura de chances d’intégrer l’entreprise. Ensuite, c’est à l’entreprise de faire les démarches pour éventuellement se faire accompagner et conseiller par l’Agefiph ou d’autres structures.

Les candidats en situation de handicap qui ont besoin d’être accompagnés ou conseillés peuvent faire appel l’Adapt…

Oui, l’Adapt a créé en 2000 un réseau de bénévoles, « le réseau des réussites ». Nous sommes présents sur 30 départements en France à travers des comités locaux. Les bénévoles parrainent des personnes handicapées en recherche d’emploi. Leur mission est de les soutenir, de les aider à se motiver. En ce moment la recherche d’emploi n’est pas évidente, elle dure entre 6 et 18 mois en moyenne et entre 12 et 24 mois pour les personnes handicapées. Les bénévoles ont donc un rôle important pour aider les candidats à se poser les bonnes questions sur l’aménagement de poste, comment parler de son handicap en entretien ou sur le CV…
Sur notre site internet, les candidats en recherche d’emploi trouveront toutes les informations nécessaires pour être parrainé.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. ammari
    26 avril 2014 - 17h53

    Salut, premièrement je vous remercie pour ce merveilleux site .
    Alors, mon probleme c’est que j’avais un problème medicale dans ma premiere année Bac , et pour cela je n’ai pas eu de bonnes notes en exemen regional , mais malgré ça j’ai passé en deuxième année Bac , j’ai redoublé dans cette dernière , mais après j’ai eu de bonnes notes,
    Maintenant, je veux postuler pour une université à l’etranger et je sais pas comment puis-je leur expliquer mon cas .
    S’il vous plait, repondez moi dans les plus bref delais possibles , c’est extrêmement important .
    Veuillez agréer madame monsieur l’expression de mes salutations distinguées .
    ( Une derniere chose , est-ce-que je peut envoyer un certificat madicale dans le dossier de candidature .)

  2. Claude
    24 février 2016 - 17h36

    La question récurrente est qu’elle est la nature de votre handicap. La réponse : handicap psychique. Le recruteur ne vous recontacte pour ainsi dire jamais.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.