Fermer
menu

Guide de vacances réussies pour workaholic en panique !

Si la perspective des vacances vous fait pousser des boutons et que l’idée d’un voyage vous semble encore plus stressante que l’idée de travailler, ne cherchez pas : vous êtes définitivement « workaholic » ! Mais au risque de vous décevoir, vous devez faire une pause. Découvrez l’infographie d’Emily Hunt, spécialement conçue pour les bourreaux de travail, pour vous aider à adopter la « break attitude » et mieux revenir à la rentrée !

Avant le grand saut

befire you go

  • Faites le point avant de partir

Assurez-vous que les missions et les dossiers les plus urgents sont bouclés. Cela apaisera le « work addict » qui est en vous et atténuera le moindre sentiment de culpabilité que vous ressentez à l’idée de prendre des congés.

  • Déléguez les tâches importantes

Faire un bon brief avec vos collègues est essentiel si l’un d’entre eux doit gérer vos dossiers et vos clients en votre absence. En faisant le point et en transmettant toutes les informations (historique des dossiers, coordonnées de vos contacts, projets en cours, tâches à accomplir, rendez-vous, etc.), vos collaborateurs seront prêts à vous remplacer le temps des congés. Malgré toute la bonne volonté du monde, vous avez du mal à déléguer ? Dites-vous qu’en briefant vos collègues, vous ne croulerez pas sous une montagne de tâches urgentes à votre retour…

  • Commencez à lever le pied

Glissez-vous peu à peu dans la peau d’un vacancier et allégez vos journées. Rentrez plus tôt le soir afin de commencer à vous relaxer : cela vous aidera à prendre goût à la détente et contribuera à vous motiver pour votre voyage.

  • Attention à ne pas surcharger vos vacances !

En bon workaholic que vous êtes, veillez à ne pas reproduire en vacances le même schéma qu’au travail. Evitez l’écueil d’un programme surchargé, digne d’une mission commando. N’oubliez pas que l’objectif premier des congés et de se reposer et de profiter.

Pendant les vacances

during your holidays

  • Consultez vos mails avec parcimonie

Autorisez-vous quelques incartades en consultant de temps à autre vos e-mails professionnels. En effet, pour certains, jeter un bref coup d’œil à leur boîte mail pour vérifier que tout va bien au boulot leur permet de se relaxer. Mais ce petit plaisir doit rester occasionnel si vous voulez que son effet soit bénéfique.

  • Misez tout sur des activités qui vous plaisent

De même que le principe chinois qui veut que, pour oublier une douleur, il faut se faire mal ailleurs, plongez-vous corps et âme dans une activité qui vous plaît. Vous serez certain que, pendant ce temps-là, votre cerveau ne sera plus au boulot.

  • Coupez le smartphone

Voilà certainement la résolution la plus difficile à tenir. Essayez toutefois de vous désintoxiquer un peu pour vous permettre de profiter de l’instant présent, et par la même occasion de mieux dormir la nuit.

  • Ne vous avisez pas de travailler

Si un rapide checking d’e-mail peut s’avérer bénéfique, n’emmenez en revanche aucun dossier dans vos bagages. Forcer votre cerveau à switcher entre boulot et vacances est le meilleur moyen de rentrer stressé et aussi fatigué qu’à votre départ.

Travailler en vacances, est-ce bien raisonnable ?

A votre retour

plan your return

  • Passez par la case mails

Avant d’entamer quoique ce soit, bloquez-vous une matinée, voire une journée pour passer en revue tous les mails reçus en votre absence. De cette manière, vous pourrez prioriser les choses les plus urgentes à traiter en premier.

  • Laissez le mode « out-of-office » actif

Pour un retour en douceur, continuer d’apparaître en OFF sur le chat interne (Skype, Yammer, etc.) afin d’éviter une marée de réclamations de vos collègues dès le premier jour. Laissez passer quelques jours avant de leur répondre.

  • Conservez quelques habitudes de vacances

Si vous avez commencé un bon bouquin, si vous avez eu une révélation pour la pétanque où les châteaux de sable, essayez de poursuivre ces activités à votre retour. Surtout les châteaux de sable !

  • Évitez la surchauffe

La plus grosse erreur serait de reprendre sur les chapeaux de roues en veillant tard le soir au bureau, afin de récupérer tous ces jours de congé. Essayer d’adopter un rythme régulier pour éviter la dépression post-vacances et friser le burn-out. Vous vous êtes reposé, ce serait dommage de tout gâcher dès la reprise.

Et si avec tous ces conseils vous n’êtes toujours pas convaincu par le bienfait des vacances, le mieux est encore de les tester.

Retrouvez tous nos actus et conseils sur les vacances : avant, pendant, après, etc. Tout y est !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.