Fermer
menu

Google en tête du classement des multinationales où il fait bon travailler

L’Institut Great Place to Work a publié son classement mondial des multinationales où il fait bon travailler. 6200 entreprises de 50 pays ont été passées au crible de l’Institut qui a distingué 25 finalistes, jugés comme étant les employeurs internationaux favorisant le plus l’épanouissement personnel et professionnel de leurs collaborateurs.

Google-Moutain-View

 Un podium 100% NTIC made in USA

Google, encore et toujours en tête d’un classement du meilleur employeur, c’est devenue une habitude. La firme de Mountain View truste les podiums et apparaît comme la meilleure entreprise au monde depuis plusieurs années déjà. Forte de plus de 40.000 employés, réputés pour être les mieux payés de la planète, elle devance SAS Institute et NetApp, respectivement 2ème et 3ème. Le secteur des NTIC made in USA fait donc carton plein en plaçant également Microsoft à la 6ème place, Cisco à la 9ème ou encore eBay en queue de peloton. Seul groupe français, le géant de l’hôtellerie Accor défend les couleurs tricolores avec une 23ème place méritée.

Great-Place-To-Work-2014

La prime aux entreprises déjà bien classées

Il faut dire que la méthodologie du classement Great Place to Work encourage plutôt à renforcer les positions des entreprises déjà bien établies et bien classées dans d’autres palmarès. Pour faire partie de ce top 25 des multinationales où il fait bon travailler, les critères sont effet très stricts : les entreprises sélectionnées sont celles qui emploient au moins 5000 personnes dans le monde, dont au moins 40% des effectifs sont basés hors du pays où se trouve le siège social.
Dernière condition sine qua non, elles doivent nécessairement être reconnues dans au moins 5 classements mondiaux. Ensuite, pour noter les entreprises qui correspondent à ces critères, l’Institut envoie un questionnaire aux salariés qui répondent de manière anonyme. S’en suit un audit sur la culture d’entreprise et les pratiques managériales. Sur la foi de toutes ces informations, les entreprises sont départagées en fonction d’une note établie surtout d’après les réponses des salariés. Reste une précision importante : le palmarès est réalisé sur la base du volontariat. Les entreprises font le choix d’y participer, à condition de payer un ticket d’entrée !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.