Fermer
menu

5 astuces pour optimiser vos congés

Sujet qui agace les patrons et réjouit les salariés, la question des congés se pose pourtant chaque année à tous. Que vous fassiez partie des privilégiés ou que vous en ayez peu, le tout est de bien s’en servir pour profiter au maximum de ce repos bien mérité. Les Français prennent en moyenne 30 jours de congés par an, soit plus que dans la plupart des pays du monde. Pourtant, cela ne suffit pas puisque la plupart d’entre vous se sentent privés de vacances selon un sondage d’Expédia. Alors voici quelques conseils pour bien gérer ses congés payés.

vacances_shutterstock

Quels droits ?

Tout d’abord, en tant que salarié, informez-vous sur le nombre de congés que vous avez acquis : ce solde est indiqué sur votre fiche de paie et est calculé sur une période allant du 1er juin au 31 mai de l’année d’après. A noter que chaque salarié gagne 2,5 jours de congés payés par mois.

Il n’est pas nécessaire d’attendre un an avant de poser vos jours de congés. Certaines entreprises acceptent que leurs employés récemment arrivés posent des congés anticipés. Mais attention ce sont autant de congés que vous aurez en moins l’année d’après…

Enfin, sachez que si vous êtes au chômage, vous pouvez poser des jours de congés mais il vous faut prévenir le pôle emploi par courrier.

Quelles obligations ?

Les salariés sont également tenus de prendre au moins 12 jours de vacances entre le 1er mai et le 31 octobre l’année. Cette période « légale de congé » se situe forcément entre deux jours de repos hebdomadaire.

De plus, renseignez-vous auprès de votre service RH afin de savoir si l’employeur a fixé ou non des jours de congés, pour la fermeture annuelle de l’entreprise par exemple (voir la convention collective). Sachez que dans toute entreprise, le salarié est invité à proposer des dates de congés mais c’est l’employeur qui décide de l’ordre des départs.

Cinq astuces pour bien gérer vos congés

      • Se projeter sur l’année : quand êtes-vous susceptible de prendre des vacances ? Aurez-vous des gros projets à gérer au sein de votre entreprise cette année ? Quand comptent partir vos collègues ? Vérifiez bien tout cela avant de poser vos congés. Notez les époux et les partenaires de PACS travaillant dans la même entreprise ont le droit de demander à prendre leurs congés simultanément. Autre chose : vérifier quand tombent les jours fériés de l’année pour en profiter au maximum.
      • Garder des jours pour les imprévus : enfant malade, impératif familiale, santé, grève de l’école… Il faut être prévoyant(e) ! Car même en tant que parent d’enfant(s) scolarisé(s), un salarié ne peut pas exiger de poser systématiquement pendant les vacances scolaires.
      • Penser à solder ses jours avant le 31 mai de l’année en cours sinon ils seront définitivement perdus… Pour connaître le solde de vos congés restant, consulter la ligne « solde CP acquis » de votre fiche de paie ou renseignez-vous auprès de votre service RH. Dans le cas d’un départ de l’entreprise, tout salarié n’ayant pas pu bénéficier de la totalité du congé auquel il avait droit à la date de rupture de son contrat perçoit une « indemnité compensatrice de congés payés ».
      • Ne pas poser ses congés au dernier moment : votre employeur sera en droit de vous les refuser sans justification. Si vous les posez trois mois avant la date de votre départ en vacances, votre patron a un mois pour les valider. A défaut, vous pouvez considérer qu’il les a acceptés. Chaque salarié doit être informé de l’acceptation de ses dates de vacances au moins un mois avant son départ et les dates fixées ne peuvent plus être modifiées à moins d’un mois du départ.
      • Vérifier si votre entreprise impose des congés, pour fermeture annuelle par exemple. D’ailleurs, selon la loi, l’entreprise décide du planning pour 4 semaines de CP et la 5ème est libre. Mais en pratique, le planning résulte souvent d’un arrangement entre salariés et managers.

Comment avoir plus de jours de congés ?

Besoin de plus de vacances ? Le fractionnement des jours de congés, une règle peu connue des salariés, permet de gagner jusqu’à deux jours de vacances supplémentaires ! Pour en bénéficier, il suffit de poser des jours en dehors de la période légale, soit entre le 1er novembre et le 30 avril. Les salariés ont droit à ces congés supplémentaires que le fractionnement soit à l’initiative de l’employeur ou de l’employé… Plus d’infos dans l’article « Comment avoir plus de jours de vacances ? »

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.