Fermer
menu
  • Chômage

La formation des salariés en chômage partiel ne coûtera rien aux entreprises

8 millions de salariés sont en chômage partiel (demandes en cours). Les employeurs peuvent demander une prise en charge à 100 % des formations de ces salariés auprès de l'administration régionale du travail. 220 nouvelles formations gratuites sont aussi à la disposition des demandeurs d'emploi.

Depuis le 14 avril, les employeurs peuvent demander directement à l’administration régionale du travail une prise en charge à 100% des frais pédagogiques des formations suivies par leurs salariés en activité partielle. (Photo : DR)

Les entreprises peuvent se faire rembourser 100 % des formations pour leurs salariés pendant leur période d’activité partielle par simple demande auprès des Direccte. En effet, depuis le 14 avril, les employeurs peuvent demander directement à l’administration régionale du travail une prise en charge à 100% des frais pédagogiques des formations suivies par leurs salariés en activité partielle. Ils sont 8 millions à pouvoir en bénéficier. C’est donc le gouvernement qui prendra en charge les frais pédagogiques à 100 % suite à une promesse de Muriel Pénicaud.

Une convention avec l’Etat

Pour se faire, les employeurs remplissent un document simplifié sur le site internet de leur direction régionale du travail (Direccte), ce qui donnera lieu à une convention avec l’Etat, elle-même simplifiée.

Créé de longue date pour aider les entreprises en difficulté, le FNE-formation a évolué à partir de 2008 comme un moyen d’aider les salariés les plus exposés à conserver leur emploi. A la condition de ne pas avoir été placé au chômage partiel. Compte tenu de l’ampleur de la crise du Covid-19, le ministère du Travail a décidé de faire sauter cette clause. Toute personne en activité partielle peut en bénéficier ainsi que les demandeurs d’emploi sauf les apprentis et les adultes en contrat de professionnalisation.

À lire également :
Salariés en arrêt garde d’enfants : ce sera chômage partiel à partir du 1er mai

Une offre de 220 nouvelles formations à distance et gratuites

La ministre du Travail a également annoncé Ie lancement d’une nouvelle offre de 220 nouvelles formations à distance, gratuites voire rémunérées, accessibles via le site de Pôle emploi. Elles concerneront par exemple la vente et la création d’entreprise, mais aussi des formations dans des secteurs comme le bâtiment.

À lire également :

Une indemnisation à 84 % du salaire

Rappelons que dans le droit commun, un salarié en chômage partiel suivant une formation professionnelle est forcément indemnisé à hauteur de 100% de sa rémunération, contre 84% du net pour les autres salariés. Une ordonnance du ministère du Travail, publiée fin mars au Journal officiel, change la donne et aligne la situation des salariés en chômage partiel suivant une formation sur celle des autres salariés, soit une indemnisation équivalent à 84 % du salaire net. Mais en contrepartie, le suivi d’une formation professionnelle ne leur coûtera donc rien.

À lire également :
Covid 19 : activité et chômage partiel … ce que ne peuvent pas faire les entreprises

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une