Depuis le 2 novembre, les femmes travaillent gratuitement

L’égalité salariale entre les hommes et les femmes ne se fera pas en un jour. Pour frapper les esprits sur les inégalités professionnelles liées au sexe, la Commission européenne a retenu une date symbolique : celle du 2 novembre, jour à partir duquel les femmes ne perçoivent plus (virtuellement) aucun salaire jusqu’à la fin de l’année.

Hommes-femmes-salaires

En raison des différences de salaires entre hommes et femmes, le 2 novembre marque en effet le moment où les femmes ne touchent plus de salaire, alors que leurs collègues masculins continuent d’être payés jusqu’à la fin de l’année. L’écart salarial se réduit tout de même depuis quelques années. Les femmes européennes gagnent encore en moyenne 16,3% de moins que les hommes.

En France l’écart salarial est de 15,1%

En France, la « différence inexpliquée » est de 15,1% en défaveur des femmes, ce qui nous place au 15ème rang des 28 pays membres de l’Union européenne. On parle d’écart inexpliqué pour signifier une véritable discrimination liée au genre : les femmes sont moins bien payées à niveau de diplôme et compétences égales, uniquement parce qu’elles sont des femmes. Mais si l’on regarde globalement, la différence de salaires moyenne entre hommes et femmes se situe plutôt autour de 18% en France.

Les raisons sont multiples, selon le Haut Conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes. Les femmes ont d’abord plus de difficultés à accéder aux postes à responsabilité mieux rémunérés, c’est le fameux « plafond de verre ». Elles sont également plus souvent employées à temps partiel et souffrent du phénomène de « double journée ». L’inégale répartition des tâches ménagères entre les hommes et les femmes pénalise leur carrière. Les interruptions dans la vie professionnelle (grossesse, congé parental) ont aussi une incidence négative sur les salaires des femmes.

Il faudra au moins 70 ans pour réduire l’écart

« Les emplois essentiellement occupés par des femmes sont dévalorisés, et la discrimination salariale, bien qu’illégale dans les 28 Etats-membres, persiste partout » rappelle enfin le HCE / fh dans un communiqué publié le 2 novembre.

A l’occasion de cette journée symbolique décrétée « Journée européenne de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes », l’Union européenne a annoncé qu’en 2016 elle allait lancer un programme ambitieux pour aider les Européennes à mieux concilier vie familiale et vie professionnelle. Un chantier qui prendra du temps lui aussi, comme pour atteindre la parité salariale entre hommes et femmes. Selon l’UE, si l’écart de salaire entre hommes et femmes se réduit, le changement reste très lent. A ce rythme, il faudra non pas une mais deux générations pour y arriver, soit environ 70 ans.

Ces articles devraient vous intéresser

Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.