Fermer
menu

Il faudra 118 ans pour combler l’écart économique entre hommes et femmes

Dans son « Global Gender Gap Report », le World Economic Forum apporte une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle : durant la dernière décennie, les inégalités hommes/femmes se sont légèrement réduites, mais à un rythme très lent. L’écart s’est réduit de 3% seulement et on constate une stagnation en matière de salaire et de parité sur le marché du travail depuis 2009/2010, alors que le domaine de la santé est celui qui se rapproche le plus de la parité.

gender-gap-global
Aussi, le World Economic Forum a calculé qu’à ce rythme, 118 ans seraient nécessaires pour combler l’écart économique entre hommes et femmes dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’économie (salaires, participation au marché du travail, fonctions dirigeantes) et de la représentation politique. Et les femmes ne gagnent aujourd’hui que l’équivalent du salaire des hommes en 2006 (année de la première sortie du rapport).

gender-gap-global_3

Qui sont les bons élèves ? Qui sont les mauvais ?

Comme chaque année, les pays nordiques présentent les plus faibles écarts entre les genres sur les 145 pays du classement mondial du World Economic Forum. L’Islande, La Norvège, la Finlande et la Suède occupent ainsi les 4 premières places, l’Irlande la 5e place. L’Europe est en bonne place et seuls le Rwanda (6e), les Philippines (7e) et la Nouvelle-Zélande figurent au Top 10 parmi les non-européens.

La France, première sur l’égalité dans les domaines de l’éducation et de la santé, figure pourtant en 15e position au classement général : elle occupe en effet la 19e place sur le plan de la représentation politique et elle est 56e seulement sur l’économie, ce qui explique son positionnement décevant comparé aux autres pays de l’Europe, et aux pays nordiques notamment. 70e en 2006, elle est aujourd’hui derrière l’Allemagne (11e) et n’a gagné qu’une seule place depuis 2014 en se plaçant en 15e position en 2015, alors que le Royaume-Uni a quant à lui gagner 8 places en une année seulement.

Les plus mauvais élèves de l’égalité sont le Sri Lanka, le Mali, la Croatie, la Slovaquie, l’Iran, la Jordanie, dans lesquels on constate une détérioration des perspectives offertes aux femmes ces dix dernières années. Les Etats-Unis font quant à eux machine arrière puisqu’ils ont cédé 8 places en 2015 et se retrouver en 28e position.

gender-gap-global_4

> Notre dossier complet sur l’égalité professionnelle

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.