Fermer
menu

Facebook-live d’Edouard Philippe et Muriel Pénicaud : posez vos questions sur la réforme #AvenirPro

Le Premier Ministre Edouard Philippe, et la Ministre du Travail Muriel Pénicaud organisent un facebook-live le mardi 19 juin à 19h sur la réforme #AvenirPro. Formation professionnelle, handicap, apprentissage, l’égalité professionnelle… Que va changer concrètement la loi #AvenirPro ? N’hésitez pas à poser toutes vos questions aux ministres, qui vous répondront en direct.

Rendez-vous sur la page Facebook officielle du Premier ministre Edouard Philippe : https://www.facebook.com/EdouardPhilippePM/ pour assister à ce rendez-vous d’un nouveau genre.

Que contient le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel ?

« Il est peu de vertus plus tristes que la résignation ; elle transforme en fantasmes, rêveries contingentes, des projets qui s’étaient d’abord constitués comme volonté et comme liberté ». C’est avec cette citation de Simone de Beauvoir que Muriel Pénicaud a ouvert son discours devant l’Assemblée Nationale, lundi 11 juin 2018, pour illustrer ce qu’il s’est produit en matière d’emploi en France ces trente dernières années.

Résignation face à un chômage de masse, en particulier celui des jeunes, résignation face à l’exclusion des personnes handicapées du marché du travail, face aux inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes, résignation face à un système de formation professionnelle trop complexe et même injuste… Avec la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, le gouvernement entend « gagner la bataille mondiale des compétences », dans un monde où 50% des emplois seront profondément transformés dans les dix ans à venir.

Devenir apprenti : un statut qui sera plus attractif…

Parmi les nouveautés concernant le statut des apprentis :

  • Tous les jeunes de 16 à 20 ans en apprentissage verront leur rémunération augmenter de 30 euros net par mois
  • Tous les jeunes d’au moins 18 ans en apprentissage percevront une aide de 500 euros pour passer leur permis de conduire
  • Tous les jeunes qui souhaitent s’orienter vers l’apprentissage mais ne disposent pas des connaissances et compétences requises, auront accès à des prépa-apprentissage
  • Tous les jeunes et leurs familles bénéficieront d’une info transparente sur la qualité des formations
  • L’apprentissage sera ouvert aux jeunes jusqu’à 30 ans, au lieu de 26 aujourd’hui
  • 15 000 jeunes en apprentissage par an pourront bénéficier du programme Erasmus de l’apprentissage pour effectuer plusieurs mois de formation dans un autre pays européen

 …et plus simple pour les entreprises

Le but du gouvernement est également de lever tous les freins pour permettre aux entreprisses de s’engager dans l’apprentissage.

  • Les aides à l’embauche seront unifiées et ciblées sur les TPE et les PME et les niveaux bac et pré-bac
  • L’embauche d’apprentis pourra se faire tout au long de l’année, et sera beaucoup moins contrainte par le rythme scolaire

La formation professionnelle : plus facile d’accès pour les salariés et les demandeurs d’emploi

Au cœur du projet, la formation professionnelle fait l’objet de plusieurs nouveautés. Les droits seront plus importants et plus facilement accessibles pour les salariés et les demandeurs d’emploi.

  • Tous les salariés verront leur compte personnel de formation (CPF) crédité de 500 euros par an pour choisir leurs formations en toute liberté
  • Pour les salariés non qualifiés, 800 euros pour an plafonnés à 8 000 euros leur permettront de changer de catégorie professionnelle
  • Tous les salariés à temps partiel, qui sont en majorité des femmes, auront davantage de droits
  • Le CPF de transition apportera davantage de droits pour les formations longues
  • Les formations seront facilement accessibles et évaluées en toute transparence
  • Un nouveau conseil en évaluation professionnelle sera créé pour accompagner les salariés
  • Les DE auront davantage accès à la formation

Du côté des entreprises,

  • Les TPE et PME bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès de leurs salariés à la formation
  • Simplification : les entreprises ne paieront plus qu’une seule cotisation, la cotisation formation professionnelle, au lieu de deux aujourd’hui (1% formation et taxe d’apprentissage)
  • La cotisation formation professionnelle sera automatiquement collectée par les Urssaf, ce qui simplifiera les démarches administratives des entreprises
  • La construction du plan de formation sera fortement simplifiée
  • L’innovation pédagogique sera libérée et encouragée

Rendez-vous sur la page Facebook officielle du Premier ministre Édouard Philippe : https://www.facebook.com/EdouardPhilippePM/ pour assister à ce rendez-vous d’un nouveau genre.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.