Fermer
menu

Expérience d’entretien d’embauche avec des Google Glass

Et si l’entretien d’embauche avec les Google Glass c’était pour bientôt ? On connaissait la version parodique, voici maintenant une expérimentation beaucoup plus sérieuse réalisée par TMP Wordlwide. On y découvre à quoi pourrait ressembler un entretien vécu au travers des fameuses lunettes intelligentes. L’expérience extrapole aussi les utilisations possibles lors de la phase d’intégration d’un nouveau collaborateur.

Préparez dès maintenant votre cerveau à faire plusieurs choses en même temps : répondre à des questions à plusieurs personnes à distance ou en face de vous, tout en envoyant des messages et en consultant des profils sur les réseaux sociaux… Le 21ème siècle sera multitâches ou ne sera pas !

Pour TMP Wordlwide, cette expérimentation sert surtout à montrer les utilisations possibles des lunettes dans le monde professionnel. Todd Maycunich, qui pilote cette expérimentation, a bien voulu répondre à quelques questions pour expliquer un peu plus la démarche…

Est-ce que les Google Glass c’est le futur de l’entretien d’embauche ?

Les Google Glass ont le potentiel pour faire partie intégrante du processus d’entretien d’embauche, mais pas forcément au début. Quand un recruteur conduit un premier entretien, il doit en effet mettre de côté toutes les distractions qui pourraient nuire à la bonne évaluation du candidat. Or les Google Glass pourraient bien représenter une de ces distractions, y compris pour la personne qui passe l’entretien. Mais avec le temps j’imagine qu’on devrait s’habituer.

Dans votre vidéo les lunettes sont aussi utilisées dans le processus d’intégration d’un nouveau collaborateur. Quelles pourraient être les autres applications dans le monde du travail ?

Nous pensons que les Google Glass sont une véritable opportunité de faire évoluer la recherche d’emploi. Imaginez par exemple une personne qui marche dans un centre commercial, simplement en regardant une vitrine elle serait capable de voir s’il y a des possibilités d’emploi dans un magasin et en plus de savoir si elle est connectée d’une manière ou d’une autre avec le responsable du recrutement de l’enseigne.
Il y a de nombreuses autres possibilités d’utilisation, comme la reconnaissance faciale qui serait d’une grande utilité pour les recruteurs.

Est-ce que notre cerveau est prêt pour utiliser ce genre d’outils ?

Bonne question ! Tout dépend comment on l’utilise… Notre cerveau est certainement prêt pour prendre des photos ou des vidéos sans les mains, grâce à ce genre d’appareils. Mais il n’est peut-être pas encore prêt à utiliser les lunettes pour chercher un itinéraire pendant qu’on marche. Toutefois, il n’y a pas si longtemps, nous n’imaginions pas non plus que lire un long article sur un téléphone était possible. Grâce aux fonctions tactiles, à la haute résolution et au défilement fluide des écrans de nos smartphones, cela fait partie désormais de notre vie quotidienne !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. SandraBS
    28 octobre 2013 - 14h35

    Les google glass ont autant de partisans que de détracteurs. Même si tout se trouve assez facilement maintenant sur Internet (Google, réseaux sociaux, etc…), il serait légitime de craindre une intrusion dans sa vie privée.

    Cependant, l’utilisation de Google glass pour intégrer un nouvel employé me semble très intéressante.

    Pour trouver un emploi aussi elles pourraient être mises à profit (nous avons déjà des applications qui permettent de visualiser les postes disponibles autour de soi grâce à la réalité augmentée mais il faut penser à vérifier son téléphone. Pour celui qui aurait ses lunettes sur le nez, l’emploi lui « sauterait » aux yeux, littéralement…

  2. Barloy
    30 octobre 2013 - 16h51

    Déjà qu’on vit dans un monde aux comportements débiles (subprimes, CDS, CDO, pillage et vol autorisé des banksters même pas condamnés par une justice déficiente et pauvre !)…ça va devenir multidébile !

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.