Fermer
menu
Théma Qualité de vie au travail : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Être heureux au travail : « On devrait tous être naturellement des chief happiness officers »

Loin de l’univers des startups particulièrement actives et prolixes sur la thématique du bien-être et de la qualité de vie au travail, l’entreprise Vorwerk France n’en est pas moins sensible au sujet. Bien au contraire. Explications avec Franck Gauthier, responsable communication RH.

Connue pour son robot culinaire multifonction Thermomix® qu’elle distribue, l’entreprise Vorwerk (645 000 collaborateurs dans 70 pays) conçoit de nombreux autres produits innovants, dont la gamme d’aspirateurs Kobold. De par son activité de vente à domicile et la composition de ses équipes, réparties entre 1 500 salariés et 9 000 conseillers indépendants, la thématique de la QVT (qualité de vie au travail) ne semblait pas découler d’elle-même. Pourtant, bien avant que la problématique du bien-être au travail ne fasse son apparition dans le discours des recruteurs, Vorwerk mettait déjà en place de nombreuses actions à destination de ses salariés, au siège comme sur le terrain.

Une organisation plus souple

« Ce que nous faisons n’est pas révolutionnaire à proprement parler. Il s’agit même d’actions assez classiques, mais que nous prenons le temps de développer, que nous mettons en place pas à pas pour pouvoir les ajuster et faire en sorte qu’elles soient pérennes » explique Franck Gauthier. A commencer par l’organisation même du travail. La mise en place du télétravail pour les cadres, après une phase d’expérimentation, vient d’être pérennisée et étendue au regard des retours positifs. L’instauration du droit à la déconnexion ainsi que le développement du management visuel (ou lean management) avec la création de salles de pilotage permet également d’apporter une réelle souplesse au quotidien et de gagner en efficacité.

En France, Vorwerk dispose de 85 agences conçues pour permettre aux équipes commerciales de se réunir, échanger et se former. Ces lieux modernes et spacieux contribuent à favoriser le bien-être et l’émulation des conseillers et de leurs managers.

La vie sociale : un facteur qui dépasse le cadre du bureau et qui inclut même les familles des collaborateurs

Ce sont de petites attentions et des rituels porteurs de sens qui permettent de créer du lien et d’instaurer une culture d’entreprise essentielle au bien-être des salariés. Les faire se sentir bien commence dès l’intégration avec deux journées consacrées à l’accueil des nouveaux collaborateurs. Puis, selon les événements qui ponctuent la vie de l’entreprise, des « repas d’anniversaire » sont organisés pour célébrer la 1ère année passée dans l’entreprise, mais aussi des soirées de fin d’année, des petits-déjeuners hebdomadaires au sein de services, etc. Les moments de convivialité sont également très présents en agences où les conseillers et leurs managers partagent un repas, un gâteau, etc. « Chez Vorwerk, la convivialité n’est pas qu’un concept ou une vitrine, cela fait partie intégrante de la culture de l’entreprise. Les équipes sont véritablement soudées ».

Autre initiative de Vorwerk, qui dépasse le cadre strict de la vie de bureau mais qui participe de la culture d’échange : le programme interculturel entre les enfants des collaborateurs, mis en place pour les salariés de toutes les filiales, et qui permet à leur progéniture de voyager, de découvrir de nouvelles cultures et par-là même de s’enrichir personnellement.

Également, parmi les avantages sociaux instaurés, citons les congés pour certains événements familiaux qui sont plus favorables que ceux accordés dans la convention collective.

Pas besoin de chief happiness officer pour être heureux

Selon un récent sondage OpinionWay, 10 % des salariés pratiquent une activité sportive en entreprise… et les collaborateurs du siège de Vorwerk en font partie depuis peu ! A l’instar de nombreuses sociétés, il est possible de troquer son costume ou son tailleur le midi pour une tenue de Pilates. « Tout le monde y gagne, nos équipes comme nos dirigeants » assure Franck Gauthier, avant de conclure : « Une fois de plus, nous tenons à nous détacher de cet effet de mode autour du bien-être au travail. Ce que nous mettons en place nous le choisissons soigneusement, sans partir tous azimuts pour suivre les tendances. Et nous le faisons dans l’unique but de permettre aux salariés d’être bien dans leur peau, bien dans leur entreprise, et donc bien dans leurs missions au quotidien ».

Vous ne trouverez donc pas de chief happiness officer dans les locaux de Vorwerk, mais des salariés qui sont naturellement épanouis. « Être heureux au travail ne dépend pas d’une personne dont ce serait l’expertise ou le métier, mais doit être une action volontaire. Chacun doit aussi y mettre du sien pour nourrir une bonne ambiance d’équipe et de service, sans que ce soit non plus une injonction ou un ensemble d’artifices ».

À lire également :
Devenez responsable de secteur chez Vorwerk et rejoignez une équipe de passionnés

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.