Fermer
menu

7 erreurs à ne pas commettre au travail en fin d’année

La fin d’année, c’est la dernière ligne droite pour beaucoup de professionnels. Pour les commerciaux, qui doivent faire leur chiffre et atteindre leurs objectifs, mais aussi pour beaucoup d’autres professions où le bilan de fin d’année déterminera une éventuelle augmentation, voire un renouvellement de contrat. Ce serait trop bête de se planter juste avant la ligne d’arrivée. Voici donc ce qu’il faut éviter de faire pour ne pas compromettre tout le travail réalisé pendant l’année. N’oubliez pas aussi de faire notre quizz pour savoir si vous êtes prêts à survivre à Noël au travail.

Ooops-clavier

1. Organiser un brainstorming le 24 décembre

Soyons clair, malgré la boite de chocolats posée sur la table de réunion, votre proposition de faire un brainstorming le 24 décembre à 17h30 ne réjouit pas vraiment vos collègues. Ils n’attendent que le coup d’envoi des vacances et ont autre chose à penser : les derniers cadeaux à emballer (ou à acheter en urgence), la perspective de voir leur belle-mère plusieurs jours d’affilée, les tarifs exorbitants des forfaits de ski à Noël. Bref, ils n’ont que faire de vos idées disruptives pour 2015.

2. Répondre à vos mails pro le 25 décembre…

Sérieusement, vous ne pouvez pas décrocher un peu du travail non ? Est-ce bien raisonnable de répondre aux mails envoyés par d’autres workaholics ? A quoi ça sert ? En plus de vous gâcher la dinde, la consultation frénétique de vos mails sur un coin de nappe vous fera passer pour le dernier des malotrus en famille. Les mails à Noël c’est non, surtout si vous êtes dans un état second.

3. Se lâcher un peu trop à la soirée de l’entreprise

Qui dit fin d’année dit forcément soirée de Noël du comité d’entreprise. Mais qu’est-ce qui vous a pris de finir le saladier de punch avant de danser la lambada avec la fille du patron ? Non décidément cette année est à oublier. Se donner en spectacle devant tous vos collègues ne va pas jouer en votre faveur.

4. Finir tous vos dossiers trop vite

D’accord vous avez bouclé tous vos dossiers à temps, mais ça pouvait attendre le 1er janvier peut-être ? Avez-vous bien vérifié tous ces chiffres avant de les envoyer à la direction ? Vous n’avez pas remarqué cette petite erreur qui plombe tous vos résultats ? Trop tard, le mal est fait et il faudra attendre la reprise de début 2015 pour envoyer un « annule et remplace » que personne ne verra car les boites mails seront encombrées de cartes de voeux sans intérêt.

5. Envoyer ses voeux trop tôt, ou trop tard

Les voeux justement, parlons-en. Réussir la carte de voeux corporate est devenu un enjeu qui préoccupe les services com depuis le 1er juillet. Tout le monde s’arrache les cheveux. « Ah t’as vu la Cogip, ils ont déjà envoyé une carte de voeu en réalité augmentée livrée par un drone, c’est une super bonne idée, faut trouver mieux que notre Père Noël en gif qui saute en parachute ! ». Et voilà, c’est le drame : alors que tout était bouclé, il faut recommencer avec le risque que les voeux de la boite ne partent que le 29 janvier…

6. Le dérapage de dernière minute avec un client

Vous étiez sur de bons rails jusqu’au bout de l’année. A part pendant ce déjeuner client où il a fallu que vous parliez d’un sujet pas du tout consensuel. Peu importe lequel (la manif pour tous, Nabilla ou l’industrie nucléaire…), ce que tout le monde a retenu c’est que vous vous êtes un peu enflammé, au point de compromettre la signature du contrat pour une raison plus ou moins valable. Vous vous en mordez les doigts, c’est trop tard, l’année et les fêtes sont fichues.

7. Etre-là au mauvais moment

Parfois on se dit qu’on aurait mieux fait de poser des jours de congés au lieu de faire de la présence pendant la période de Noël. Et voilà le résultat vous avez récupéré un dossier bien moisi et comme personne ne répondait, la demande a atterri sur votre bureau. Et le boss, qui lui ne prend jamais de congés, attend un brief complet pour le 31 décembre avant les douze coups de minuit. Vous pouvez oublier votre réveillon romantique, les dernières heures de l’année vous les passerez avec Powerpoint. C’est la loi de Murphy et que ça vous serve de leçon !

En guise de conclusion, voici quelques conseils simples pour la période de Noël si vous êtes salarié : soldez vos RTT, passez du temps avec vos proches, déconnectez vraiment du boulot pour repartir du bon pied en janvier.

En attendant 2015, toute l’équipe de RegionsJob et de Mode(s) d’emploi vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année et de la réussite dans tous vos projets !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. notre-bienetre
    24 décembre 2014 - 16h49

    haha surtout les mails !

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.