Fermer
menu

10 erreurs à éviter pendant un stage d’été

Trouver un stage pour la période estivale n’est pas toujours évident. De plus, une fois le stage déniché, il est également nécessaire de suivre quelques règles de conduite pour réussir cette première expérience du monde du travail.

stagiaire_femme_MDE

1. S’y prendre trop tard

Choisir une entreprise par dépit, parce que celle-ci veut bien vous accepter malgré une candidature tardive, comporte un risque : celui de faire un stage ennuyeux ou sans rapport avec votre formation. Non seulement vous aurez perdu votre temps pendant 2 mois voire plus mais en plus, vous ne pourrez pas inscrire cette expérience sur votre CV. Si vous le faites, elle sera considérée comme une « tâche » dans le parcours professionnel et les potentiels recruteurs ne manqueront pas de vous le faire remarquer. Bref, anticipez !

2. Prendre son stage à la légère

Ne voyez pas seulement le(s) stage(s) une obligation pour valider votre année ou votre formation. L’expérience vécue pendant un stage peut en effet être déterminante dans votre parcours professionnel : elle peut vous conforter dans votre projet ou au contraire, vous amener à changer d’orientation avant qu’il ne soit trop tard en découvrant la réalité du métier qui vous plaît tant.

3. Faire un stage sans convention

Oubliez le stage sans convention car ce document est obligatoire pour tout stage en entreprise. La convention de stage remplace le contrat de travail et offre un cadre légal au travail du stagiaire. Idem : en annexe de la convention, l’attestation de stage complétée par l’entreprise en fin de stage permet de faire comptabiliser ses stages dans ses points de retraite. Mais ce n’est pas tout : la convention définit tous les détails du stage (horaires, gratification, missions…) et doit mentionner le régime de protection sociale dont bénéficie le stagiaire y compris la protection en cas d’accident du travail ainsi que, le cas échéant, l’obligation faite au stagiaire de justifier d’une assurance couvrant sa responsabilité civile.

4. Ne pas se renseigner sur l’entreprise

Dites-vous qu’un stage est un peu comme un premier emploi. Vous devez faire bonne impression à l’employeur et lui montrer que l’entreprise vous intéresse, pas seulement le stage proposé. Une telle attitude vous permettra de faire partie du vivier de candidats de celle-ci, ce qui pourra être utile lorsque vous chercherez du travail.

5. Négliger la logistique 

Où se trouve ce stage ? Comment allez-vous vous y rendre ? Vous faudra-t-il une voiture ? Un logement ? Combien de temps dure le trajet ? Ces questions pratiques ont leur importance car rappelez-vous qu’un stagiaire ne bénéficie d’une gratification qu’à partir de 2 mois de stage et celle-ci s’élève 523,26 euros mensuels (à partir de septembre 2015) pour un temps plein. Un budget qui peut donc être vite rogner par la location d’un logement et le coût d’un transport en commun.

6. S’habiller de façon inappropriée

Vous avez beau être jeune et étudiant, par le stage, vous mettez un pied dans le monde du travail donc autant vous y montrer sous votre meilleur jour ! L’important est vous vous adapter à la culture d’entreprise : adopte-t-elle les candidats au look excentrique ? Si vous travaillez dans un secteur où l’image a son importance (commerce par exemple), vous devrez adopter le code vestimentaire de l’entreprise qui vous reçoit. Idem : certains établissements dotent leurs employés, stagiaires y compris, de tenues de travail. Mieux vaut le respecter.

7. Se montrer un peu trop fier de sa formation ou de son école

Vous n’êtes pas encore diplômé(e) et vous avez peu d’expérience… Mieux vaut jouer la carte de la modestie car il vous reste encore beaucoup de choses à apprendre, même si votre école est la plus prestigieuse du monde. En entreprise, vous allez rencontrer des personnes plus diplômées que vous ou plus expérimentées auprès desquelles vous pourrez engranger un grand nombre de connaissances à condition de savoir écouter…

8. Négliger les horaires

Se montrer ponctuel est un gage de sérieux. Un employé peut être renvoyé pour ses retards et il en est de même pour un stagiaire. Les horaires sont en général inscrits à la convention, il est donc préférable de les respecter sous peine de donner une mauvaise image de vous-même.

9. Dire du mal de son employeur

Tout stagiaire doit savoir modérer ses propos pendant sa période de stage et éviter les critiques ouvertes qui nuirait à l’image de l’entreprise, en public comme sur les réseaux sociaux. En effet, gardez vos états d’âme pour vous et vos proches est plus prudent et vous évitera de vous griller sur le marché du travail car ce genre d’attitude, même si votre employeur n’est pas tout « rose », est très mal vu.

10. Bâcler son rapport de stage

Vous êtes pressé de terminer votre stage pour profiter des derniers rayons de soleil de l’été ? C’est tout à fait compréhensible. Pourtant, il ne faut pas négligez le rapport de stage pour autant. L’astuce consiste à le faire au fur et à mesure de votre stage. Eviter le plagiat, les fautes, soigner son écriture, illustrer son rapport par des photos… Ces règles vous permettront de proposer à vos professeurs un rapport de stage clair, efficace et concis, tant sur le fonds que la forme.

 > Tout savoir sur les stages sur MaFormation.fr et sur RegionsJob

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.