Fermer
menu

Environnements de travail : les « workplaces » en avance sur leur temps

Les salariés sont-ils satisfaits de leur lieu de travail ? Comment les différentes générations perçoivent les nouveaux modes de travail ? Et quel est le lien entre environnement de travail et engagement des salariés ? Autant de questions auxquelles Meilleures-entreprises.com a tenté de répondre en interrogeant près de 4000 salariés français pour son étude « Engaging Workplace » réalisée pour l’Observatoire de l’Engagement, un organisme fondé par les sociétés de conseil Carewan et Osagan. Résultats : plus de la moitié des employés sont satisfaits, et ce degré est plus élevé lorsque l’entreprise offre davantage de télétravail et d’open space. Aujourd’hui, seulement 8% des salariés disent travailler dans un bureau individuel.

58% des collaborateurs « contents » de leur environnement de travail

Globalement, nos espaces de travail nous plaisent : ils auraient un effet positif sur les relations entre collègues et favoriseraient la convivialité. Côté outils, on ne se plaint pas : ceux mis à disposition par les entreprises sont considérés comme modernes, favorisant l’efficacité et l’autonomie. Ils ne servent pas cependant à créer du lien entre les collaborateurs.

Mais alors, que nous manque-t-il pour disposer du lieu de travail parfait ? Les sondés n’ont pas l’impression d’avoir à leur disposition des espaces de concentration, permettant la déconnexion, favorisant la créativité ou la réflexion. C’est justement ce dont jouissent ceux qui pratiquent le télétravail. Les 20-25% de collaborateurs le pratiquant sont les plus heureux : ils ont des outils pour travailler à distance, des espaces pour se concentrer tout en ayant des temps bien définis de rencontre avec leurs collègues.

Environnement de travail et satisfaction interdépendants

L’enquête de Meilleures Entreprises nous révèle une chose : la satisfaction des salariés dépend d’un tout, d’une combinaison de facteurs. Dans les entreprises dont les bureaux sont les mieux évalués, plusieurs constats :
– les collaborateurs sont plus satisfaits de leur salaire et de leurs avantages (+30%)
– ils éprouvent un sentiment de fierté d’appartenir à une organisation innovante (+22%)
– ils ont tendance à juger positivement leurs équipes dirigeantes (+17%)
– ils attribuent de meilleures notes à l’évolution de carrière (+16%)

L’enquête note également que les entreprises les mieux notées sur Meilleures Entreprises offrent davantage de possibilités de télétravail et d’espaces ouverts type open space.

L’évolution de l’environnement de travail semble avoir permis de repenser les organisations et les modes de travail. En témoigne l’émergence d’une nouvelle fonction au sein des grandes entreprises : Chief Happiness Officer – Chef du bonheur en entreprise – et autres Feel Good Managers.

La Génération Z tire son épingle du jeu

Plus les collaborateurs sont âgés, moins ils se montrent satisfaits de leurs espaces de travail. Les plus jeunes, ceux nés après 1995, qui ont au moins 22 ans et sont aux portes de l’entreprise, que l’on appelle communément Génération Z, se différencie par sa grande adaptation aux nouveaux des de travail. 73% d’entre eux sont satisfaits de leur environnement de travail contre 58% toutes générations confondues. Ils sont plus nombreux à utiliser les outils et applis mis à leur disposition pour accéder à l’information (84% vs 69%). Ils pensent également que leurs espaces favorisent les interactions entre collègues et avec leur manager (+17%).

« Génération open space », les Z ont l’habitude des espaces ouverts, partagés et de travailler avec un flux d’informations. Leur degré de satisfaction est bien plus élevé (de 15 à 20%) : alors que les espaces de détente sont mal notés par les employés en général et que celui des baby-boomers, les Z semblent pouvoir se changer les idées lorsque le besoin apparaît (vs 55% en moyenne, générations Y, X et Baby boomer confondues). Adeptes des derniers outils technologiques, un casque vissé sur les oreilles, les Z sont plus à même, contrairement à leurs aînés, de se concentrer, interagir et produire malgré le bruit.

Les Workplaces prêtes pour les travailleurs de demain

Incontestablement, les nouveaux environnements de travail sont particulièrement adaptés aux jeunes générations et à leurs habitudes de travail. Mais en attendant que les Gen Z arrivent dans la vie active et investissent les organisations, celles-ci auront des efforts à faire pour accompagner les équipes actuelles dans leur appropriation de ces nouveaux modes de travail plus collectifs, plus connectés et plus informels… « Les Workplaces sont donc en avance sur leur temps » note Meilleures Entreprises… Mais prêtes pour accueillir les travailleurs de demain !

Consultez les résultats de l’enquête

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.