Fermer
menu

71% des entreprises françaises autorisent le télétravail

On pensait la France en retard en matière de travail à distance, il semblerait pourtant qu’elle devance l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Les entreprises françaises seraient en effet devenues des adeptes convaincues du télétravail pour leurs salariés selon une étude menée fin 2016 par Wrike, fournisseur privé d’accès internet de gestion de projet. Difficile à croire ?

Seules 26% des sociétés françaises interdisent le télétravail

Près de 71% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler à domicile, contre quasiment 67% des entreprises allemandes, et 53% des entreprises britanniques. Plus représentatif encore, près de 20% des entreprises françaises (18,3%) autorisent leurs salariés à travailler à domicile sans restriction, contre seulement 11,7% des entreprises allemandes et 5,5% des entreprises britanniques. Seules 26% des entreprises françaises continuent d’interdire le télétravail en toutes circonstances, contre 32% des allemandes et 40% des britanniques. Il faut dire qu’elles bénéficient d’une couverture Internet désormais quasi-complète sur le territoire.

Les entreprises françaises facilitent le télétravail de leurs salariés grâce à des outils type CRM, des outils de gestion de projet et permettant le travail collaboratif. « Ces outils sont en effet le plus souvent en mode cloud, donc accessibles en tous lieux, pourvu que l’on dispose d’une bonne connexion Internet » précise Wrike.

Permissives mais pas forcément proactives

Les employeurs voient dans le télétravail certains avantages comme la possibilité de réduire ses coûts (moins de surface de bureaux, réduction des frais de transport, moins d’absentéisme, etc). Et également l’opportunité d’améliorer leur performance en optimisant la productivité des employés (réduction des trajets donc des retards, travail au calme…). Les français se montrent donc plutôt favorables à la pratique du télétravail puisque seuls 3,7% y sont farouchement opposés contre 11,3% des patrons allemands et 10,6% des patrons britanniques. Pourtant, si l’on en croit l’étude Randstad Awards 2016, si deux actifs français sur trois se disent intéressés par le télétravail, seulement 16% ont eu une proposition en ce sens de la part de leur employeur.

L’engouement pour cette pratique trouve son origine dans les nombreux avantages qu’elle présente : les salariés français évoquent en premier un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée (50,2%), puis l’élimination du stress lié aux transports domicile-travail (45,4%) et enfin le gain de temps pour accomplir les tâches quotidiennes (36,7%). Malgré tout, selon une autre étude sur le télétravail, sur les 64% de salariés français favorables au travail à domicile, seuls 12% voudraient se lancer dans l’aventure au quotidien.

Enquête menée au troisième trimestre 2016 à l’initiative de Wrike, conjointement auprès d’un échantillon représentatif de 1000 professionnels dans des entreprises de toutes tailles en France, en Allemagne et au Royaume Uni.

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Marzin
    14 février 2017 - 11h51

    Pour les entreprises où le télétravail se pratique, il serait intéressant de connaitre son organisation. Faut-il que les candidats au télétravail complète un questionnaire fastidieux et subissent des démarches administratives lourdes et rigides ou suffit-il de prévenir son manager du jour au lendemain ? Le télétravail n’est pas toujours signe de souplesse ni de nomadisme.

  2. Priscilla Gout
    14 février 2017 - 12h03

    Effectivement, il serait intéressant qu’une étude se penche sur ce sujet de l’application du télétravail en entreprise. Comment est il pratiqué ? Le télétravail demandé par le salarié est vu comme un pas supplémentaire vers plus de souplesse, mais trop formalisé il pourrait effectivement devenir contraignant pour les deux parties…

  3. Jules
    17 février 2017 - 20h38

    Avez-vous des statistiques plus détaillées ? J’ai l’impression personnellement que les grandes entreprises ont aujourd’hui presque toutes des accords permettant le télétravail mais que les petites et moyennes entreprises ne sont pas (du tout) à leur niveau.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.