Fermer
menu

Les bonnes pratiques des entreprises gay-friendly

AutrecercleLe monde du travail est-il homophobe ? En 2010, l’association L’Autre Cercle qui lutte contre les discriminations au travail liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre, répondait par l’affirmative. Un an plus tard, l’association, en partenariat avec Randstad, a souhaité aller plus loin dans sa recherche en questionnant directement les pratiques RH des grandes entreprises. Si les services des ressources humaines des organismes publics ou privés sont encore peu à l’aise pour aborder la question de l’homosexualité au travail, ils luttent néanmoins contre les pratiques homophobes.

Les bonnes pratiques RH
De nombreuses données sont satisfaisantes. Ainsi, 65% des organismes interrogés mentionnent explicitement l’orientation sexuelle dans leur politique anti-discrimination. Plus de la moitié stipule également que les propos ou pratiques homophobes sont interdits dans l’entreprise.

Près de 60% des sociétés interrogées ont également vérifié que leurs process en vigueur ne sont pas facteur de discrimination à l’égard de la population lesbien, gay, bi-, transsexuel (LGBT). A la question « est-il possible de déclarer un bénéficiaire en cas de décès ou d’invalidité en toute confidentialité s’il est de même sexe que le collaborateur ou la collaboratrice concernée « , la réponse est oui dans 96% des cas. Autre point positif : en cas de mobilité géographique du conjoint, la situation d’un couple pacsé de même sexe est largement prise en compte par les entreprises (92% en cas de mobilité nationale et 89% en cas de mobilité internationale).

Difficultés à parler identité sexuelle
Mais tout n’est pas rose. Des réticences à parler au sein de l’entreprise des discriminations liées à la population LGBT demeurent. « Un résultat qui, au vu des témoignages recueillis, s’explique par le fait que faire référence à l’homosexualité reste encore largement tabou », souligne L’Autre Cercle. Certaines discriminations se font également encore sentir. Ainsi, pour les couples pacsés du même sexe, 46% des organismes interrogés déclarent qu’ils ne bénéficient pas du régime en vigueur correspondant au congé paternité.

De même, pour L’Autre Cercle, il apparaît que « la question du gay-friendly au travail n’est pas encore toujours perçue comme un sujet à part entière ». Pour l’association, le monde du travail doit notamment éviter de se prononcer gay-friendly au motif que « l’on en connaît en interne » ou encore « d’extrapoler sur le faible nombre de remontées des comportements discriminatoires ». Bref, l’entreprise doit rester vigilante dans ses rapports à la diversité.

  • Sondage réalisé auprès de 26 organisations publiques et privées. Elles ont répondu à 45 questions sur leur culture d’entreprise, leur process et leurs outils RH.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.