Fermer
menu

Quel avenir pour l’alternance en France ?

A l’occasion de l’ouverture de son campus parisien dédié à l’alternance, l’EM Normandie a souhaité interroger les entreprises ainsi que ses étudiants et diplômés en alternance afin de connaître leur point de vue sur l’alternance en école de commerce et les pistes d’améliorations possible selon ces publics. 140 entreprises et les étudiants et diplômés en alternance des 7 dernières promotions du Programme Grande Ecole EM Normandie ont été sollicités pour l’enquête…

Ainsi, on apprend que l’alternance constitue une véritable porte d’entrée vers le CDI : ces 2 dernières années, 56% des entreprises sondées ont proposé un CDI à un étudiant suite à sa formation en alternance dans l’entreprise. Parmi elles, 86% ont proposé des CDI pour 1 à 10 étudiants en alternance, et même 14% à plus de 10 étudiants en alternance.

De plus, la moitié des étudiants (49%) pensent que l’évolution de leur carrière a été plus rapide que les autres étudiants de leur âge qui n’ont pas fait de cursus en alternance.

Principaux enseignements de l’étude

  • Les grandes entreprises sont les moteurs de l’alternance et sont les principaux recruteurs : elles sont dans 95,8 % des cas, à l’origine des recrutements d’alternants pour l’année 2014.
  • L’alternance facilite l’insertion professionnelle : 56 % des entreprises sondées déclarent avoir proposé un CDI à au moins un étudiant en alternance ces 2 dernières années.
  • Former de futurs salariés (46%) et minimiser les risques à l’embauche (31%) sont les deux principales raisons pour lesquelles les entreprises choisissent l’alternance.

Comment améliorer le dispositif ?

Partant de ces différents constats, l’EM Normandie propose plusieurs axes d’amélioration du dispositif.

  • Mettre en place des outils de communication pratiques et clairs pour favoriser la relation entreprises, lutter contre les préjugés sur l’alternance et clarifier les aspects financiers.
  • Renforcer le réseau d’entreprises et d’acteurs afin de pouvoir partager leurs informations et leur expérience.
  • Simplifier la mise en place des contrats d’alternance, tant du point de vue administratif que financier
  • Valoriser étudiants et diplômés auprès des entreprises, à travers des campagnes de communication par exemple.
  • Renforcer l’accompagnement pour chacune des parties, entreprises comme étudiants, dans la mise en place d’un contrat d’alternance.
  • Opter pour un rythme d’alternance d’1 semaine à l’école et de 3 semaines en entreprise, mais cela dépend de l’emploi occupé. Il sera donc utile d’adapter le rythme de l’alternant en fonction du poste qu’il occupe.

Plus de détails dans l’infographie…

infographieAlternanceEM

> Consulter l’étude

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.