Fermer
menu

En Afrique du Sud, « on a l’impression que tout est possible »

Hélène Soragna vit et travaille à Cape Town depuis six ans. Une nouvelle vie sud-africaine qu’elle apprécie particulièrement pour le climat et l’impression de « tout est possible » qui règne dans le pays.

En Afrique du Sud, on a l'impression que tout est possible Depuis quand êtes-vous installée en Afrique du Sud, est-ce que le changement de vie a été difficile ?
Je suis à Cape Town depuis 6 ans. Il a fallu s’adapter au début, reprendre ses marques mais cela s’est fait de manière assez naturelle. Je dirais qu’il nous a fallu environ 6 mois pour devenir un peu plus locaux !

Quelle est votre activité professionnelle et comment avez-vous trouvé votre emploi sur place ?
Je manage le département voyage loisir d’un réceptif sur place, XO Africa. C’est en résumé une agence de voyage qui gère toute l’organisation et la logistique sur place des voyages réservés via les Tours opérateurs ou agences de voyages en Europe ou d’autres pays.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris au niveau professionnel ?
Il y a beaucoup d’enthousiasme et d’esprit d’entreprise ici, donc on a vraiment une impression de « tout est possible ».

Est-ce difficile pour les Français de trouver du travail en Afrique du Sud ?
C’est de plus en plus difficile. Il faut chercher un travail qu’un Sud Africain ne peut pas faire donc faire appel soit à des connaissances très précises techniques qui manquent dans le pays (le gouvernement a dressé une liste des savoirs-faire recherchés, vous pouvez l’obtenir en contactant : skills@dha.gov.za, elle est mise a jour chaque année) soit mettre en avant des connaissances particulières, des plus comme des langues étrangères ou autre.

Quels sont les métiers / secteurs qui recrutent le plus ?
Le tourisme et l’hôtellerie sont très friands de profils internationaux ainsi que les métiers informatiques (type développeurs, etc), les mines et les services.

Que faut-il savoir absolument avant de s’expatrier en Afrique du Sud ?
En s’expatriant en Afrique du Sud on perd la Sécurité sociale donc je pense qu’il est important de négocier une assurance maladie/une couverture sociale avec son employeur local ou dans le pire des cas en prendre une privée.
La majorité des grosses entreprises ont leur siège à Johannesburg. Au Cap, il y a plus de PME/PMI (même s’il y a tout de même quelques grosses entreprises qui y ont leur siège mais elles restent minoritaires). Sinon, je dois dire aussi que le consulat ou l’Alliance française sont aussi de bons supports pour établir des contacts.

Qu’est-ce que vous appréciez particulièrement là-bas ?
Beaucoup de choses ! La qualité de vie, avoir seulement 3 mois d’hiver (et encore) et Cape Town est vraiment une ville magnifique.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.