Fermer
menu

En Afrique du Sud, il faut un « esprit d’aventure »

Après des études universitaires en France, Marie est arrivée en Afrique du Sud il y a sept ans. Elle vit aujourd’hui à Johannesburg où elle travaille dans le secteur de la publicité. Son conseil pour bien s’adapter ? Avoir un minimum d’esprit d’aventure dans ce pays « neuf » qui offre beaucoup d’opportunités.

En Afrique du Sud, il faut un esprit d'aventureDepuis quand vivez-vous en Afrique du Sud et quelle est votre activité professionnelle ?
Cela fait presque 7 ans que je vis et travaille ici. J’ai occupé plusieurs postes : dans le tourisme (comme agent de voyage pour un tour operateur Français), dans les jeux en ligne (au service clientèle pour les casinos en ligne, qui sont devenus depuis illégaux en Afrique du Sud), et maintenant dans la publicité où j’occupe un poste de créatif multimédia.

Est-ce que vous avez eu des difficultés pour trouver du travail en Afrique du Sud ?
Non, pas particulièrement: je pense que la même rigueur de chercheur d’emploi s’applique ici, même si un diplôme d’université française est sans doute un ‘plus’. Mais après cette première étape, le plus compliqué et « tedious », ce sont les démarches de légitimation avec le « Home Affairs » local. Les entreprises souhaitant employer des non-Sud-Africains doivent suivre tout un procédé, qui inclut des annonces dans les journaux nationaux. Cela coûte cher aux compagnies, et prend énormément de temps dans le contexte local, ce qui peut retarder (voire même freiner) l’emploi éventuel d’un non-Sud-Africain…

Quels conseils donneriez-vous à des Français qui souhaitent venir vivre et travailler en Afrique du Sud ?
Maitriser l’Anglais, c’est sans doute le plus important. Ensuite, peut-être un minimum d’esprit d’aventure: la vie quotidienne est très différente ici.

Qu’est-ce que vous appréciez particulièrement en Afrique du Sud ?
Le fait que ce pays soit relativement « neuf »: même s’il y a encore beaucoup à améliorer (surtout au niveau des infrastructures et de l’organisation en général), le pays offre beaucoup d’opportunités. Ensuite, bien sur, c’est le plaisir d’être si proche du « bush ». « South Africa really is a paradise for nature-lovers ».

On entend souvent dire aussi que Johannesburg est une ville très dangereuse, est-ce que c’est une réalité dans votre quotidien ?
Il est malheureusement difficile d’ignorer la criminalité rampante a Johannesburg: Nous conduisons toutes fenêtres fermées, nous avons tous des systèmes d’alarme et il y a des dizaines de compagnies de sécurité privées qui patrouillent dans nos rues. Personnellement, je ne m’en sors pas si mal : en 7 ans ici, je n’ai eu que (sic !) deux voitures volées !

Comment sont perçus les expatriés (Français ou non), est-ce difficile de s’intégrer professionnellement ?
Les Français sont très bien reçus en Afrique du Sud ! En revanche, c’est un peu plus dur pour les expatriés d’autres pays d’Afrique. Ils sont perçus comme étant l’une des causes du niveau élevé de chômage national.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.