Fermer
menu

En 2030, le monde du travail aura sans doute complètement changé

Le monde du travail va connaître des changements, et ces derniers pourraient bien arriver beaucoup plus rapidement que prévu selon un rapport. Réalisée par Dell Technologies et l’Institut pour le futur (IFTF),un think tank californien, et faisant appel à un panel de 20 experts de l’économie, du high tech et du monde universitaire de différentes nationalités, l’étude fait le point sur les profondes mutations qui vont bientôt ébranler le marché du travail et les travailleurs eux-mêmes.

Nous entrons, selon les experts, dans une seconde phase de développement numérique. Passée l’ère des robots imitant les tâches humaines, l’intelligence artificielle sera capable d’imaginer des solutions, d’interpréter des données, de réfléchir… Comme le travailleur humain !

Des travailleurs nomades, adaptables et apprenants

En 2030, « le rythme des changements sera si rapide que les gens apprendront ‘sur le moment’, en utilisant de nouvelles technologies telles que la réalité augmentée et la réalité virtuelle » affirme Dell Technologies. Ainsi, « la capacité à acquérir de nouvelles connaissances sera plus précieuse que la connaissance elle-même ». Tels sont les grands enseignements du rapport Dell qui envisagent un monde dans lequel chacun changera régulièrement d’emploi et sera formé rapidement à un métier. Un monde dans lequel l’apprentissage de nouvelles connaissances se fera en temps réel, sur le principe du « in-the-moment learning ».

Tous freelances et indépendants en 2030 ?

Un marché du travail à l’affût des talents, où qu’ils soient

Les experts de l’étude ont également imaginé un scénario inversé avec des acteurs du marché du travail à l’affût des talents plutôt que des chercheurs d’emplois en recherche d’opportunités. Les entreprises définiront les tâches à accomplir, puis utiliseront les technologies de l’information pour faire correspondre la mission à pourvoir avec les profils disposant des compétences nécessaires, où qu’ils soient dans le monde. Une sorte de marché du travail mondialisé et ouvert en quête des meilleures ressources pour accomplir le travail qui gommera les frontières géographiques et « libérera de nouvelles opportunités à l’international pour les talents ».

Que restera-t-il pour les humains ?

Cette sorte de « gig economy » – une économie de concert ou plus largement celle des petits boulots et des indépendants, dans la veine de l’ubérisation – posera toutefois d‘autres problèmes aux entreprises notamment puisque la réduction de l’emploi à temps plein pourrait mettre à mal la stabilité économique des individus et plus largement des familles. « Les entreprises devront gérer ce changement avec attention » indique le rapport.

Ce dernier évite toutefois de tomber dans un scénario catastrophe dans lequel les humains seront totalement remplacés par des machines. Certes, des groupes de métiers entiers, dans l’industrie notamment, sont voués à disparaître ou à « muter ». Mais humains et robots seront complémentaires : « Ce partenariat humain-machine est une excellente occasion pour l’humanité. En se déchargeant davantage sur les machines, nous pourrons nous concentrer sur ce que l’humanité fait le mieux «  selon l’un des experts du rapport Norman Wang d’Opaque Media. 

Quel travailleur « humain » pour demain ?

Dans cette nouvelle économie, les humains seront « chassés » pour leur potentiel, piloteront eux-mêmes leur rémunération et pourront ainsi augmenter leurs ressources en saisissant des emplois dans lesquels ils peuvent apprendre et évoluer. Les gens se formeront tout au long de leur carrière et cela aura « des implications considérables sur le travail et l’enseignement » théorise Eri Gentry, de l’Institute for the Future. Il ne s’agira plus de perfectionner son savoir-faire mais de perfectionner son adaptabilité à de nouveaux métiers. Un futur pas si lointain puisque le rapport rappelle que selon le Bureau du Travail américain, les étudiants d’aujourd’hui seront déjà passés par 8 à 10 emplois à l’âge 38 ans.

Intéressé par le futur du travail ? Découvrez tous nos articles et toutes les études sur le travail en 2030

(Consulter le rapport Dell)

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Suivez-vous les dossiers spéciaux dans La Presse+? – Sortir des sentiers battus
    8 août 2017 - 17h05

    […] En 2030, le monde du travail aura sans doute complètement changé […]

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.