Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Emploi des personnes handicapées : où en sommes-nous ?

Le chômage des personnes handicapées a augmenté de 60% en 4 ans. Malgré les engagements des entreprises et des événements de sensibilisation et d’action, la crise accentue les difficultés d’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap qui étaient 403071 à être inscrits comme demandeurs d’emploi fin 2013. Etat des lieux.

Handicaps

Les personnes handicapées plus touchées par le chômage

Sur un an le chômage des personnes handicapées a augmenté de 12% (contre +7% en moyenne pour l’ensemble des actifs). Le signe que les personnes handicapées ont beaucoup de difficultés à s’insérer. Les raisons sont multiples, l’Agefiph (l’association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) qui a fait le bilan fin 2013 de l’emploi des personnes handicapées note qu’elles sont en moyenne deux fois plus âgées que l’ensemble des publics (43% ont 50 ans et plus), avec un niveau de formation moins élevé que la moyenne (un tiers a un niveau inférieur au diplôme CAP) et que leur durée d’inscription à Pôle emploi dépasse de 7 mois les autres demandeurs d’emploi (23 mois d’ancienneté en moyenne et 20% sont inscrits depuis 3 ans et plus).

Plus d’entrées en formation

Une note positive tout de même : les entrées en formation pour les personnes accompagnées par le réseau Cap Emploi ont augmenté de 13% pour les formations de remise à niveau et de 4% pour les formations professionnalisantes et qualifiantes. Cela représente au total 24.000 entrées en formation pour l’année 2013.

Autre chiffre encourageant les insertions de travailleurs handicapés ont progressé de 9% l’an dernier avec 49.000 recrutements réalisés en 2013 grâce aux Cap Emploi avec une féminisation accrue : près d’une personne embauchée sur deux est une femme.

La formation est un ressort important pour favoriser l’intégration des personnes en situation de handicap. Elle permet de rattraper le décalage entre les besoins des entreprises et les compétences disponibles. Comme pour le marché de l’emploi en général, l’écart entre l’offre et la demande contribue à maintenir un niveau élevé de chômage structurel. Des initiatives des entreprises pour former les personnes handicapées permettent de réduire ce décalage, notamment en ayant recours au dispositif de l’alternance. Ce sont surtout les grands groupes qui investissent dans ce domaine dans le cadre de leurs accords triennaux qui fixent des objectifs de recrutement mais aussi de formation et de maintien dans l’emploi. Les personnes handicapées sont toujours sous-représentées dans certains secteurs et sur-représentés dans d’autres (voir le tableau de l’Agefiph ci-dessous). Et selon les régions les profils les plus recherchés varient aussi fortement.

Secteurs-handicap

Le maintien dans l’emploi, un enjeu important

Le maintien dans l’emploi est d’autant plus important que le handicap survient le plus souvent en cours de carrière, à cause d’accidents du travail ou de la vie. Un projet de décret prévoit d’ailleurs de rendre obligatoire à partir du 1er janvier 2015 un plan de maintien dans l’entreprise au titre de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH). Dans les faits la plupart des entreprises dotées d’une Mission Handicap travaillent déjà sur le maintien dans l’emploi pour atteindre le quota de 6% de travailleurs handicapés (pour les entreprises de plus de 20 salariés).

Au niveau national les maintiens dans l’emploi baissent légèrement de 4%. Ils sont accompagnés par les Sameth qui interviennent auprès de tous les acteurs concernés par la question du maintien dans l’emploi : entreprises, salariés, médecine du travail, organismes de formation…

Le secteur adapté se développe

L’autre piste intéressante pour encourager l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap est le développement du recours au secteur adapté. L’Union nationale des entreprises adaptées (UNEA) a d’ailleurs créé fin 2013 un Observatoire des métiers et des compétences dont l’objectif est de faire émerger de nouvelles filières dans les Esat, les établissements et services d’aides par le travail anciennement appelés centres d’aides par le travail (CAT). Une filière informatique est déjà l’étude pour répondre aux besoins des donneurs d’ordre privés et publics.

« Handicap & emploi, c’est normal et c’est possible »

Mais il ne faut pas oublier la sensibilisation à la question du handicap. La formation des collaborateurs et des managers est en effet nécessaire pour favoriser l’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail. A ce niveau-là beaucoup d’initiatives intéressantes se déroulent tout au long de l’année en plus de la semaine nationale organisée en novembre et contribuent à changer le regard sur le handicap. Mieux comprendre les handicaps dans leur diversité, c’est mieux les accepter.

L’Agefiph vient d’ailleurs de lancer le 31 mars sa nouvelle campagne de communication pour sensibiliser le grand public à l’emploi des personnes handicapées, en mettant particulièrement en valeur la formation comme clé de l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Portée par la figure médiatique de Grégory Cuilleron, ambassadeur de l’association depuis 2011, cette campagne sera diffusée sur les grandes chaines de télévision que « Handicap & emploi, c’est normal et c’est possible ». 


Campagne emploi et handicap 2014 de l’Agefiph par RegionsJob

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. petit
    8 avril 2014 - 14h48

    c bien beau les publicités sur les travailleurs handicapé car je trouve qu’il y a un exces de zèles des entreprises qui disent vouloir embaucher mais au final rien est fait, moi en tant que handicapé je vis un calvaire quotidien pour trouver un emploi, je fais de temps en temps des cdd mais au final je me retrouve tjrs le bec dans le sable.

  2. CONTIGNON
    13 avril 2014 - 11h27

    on vient de me refuser un contrat pour travailler parce que mes appareils auditif posaient problemes de securité et voila

  3. san
    4 novembre 2014 - 17h12

    Oui,je suis tout à fait d’accord, la pub ne sert pas à grand chose soit disant pour changer la vision des entreprises sur le Handicap. En juillet juste après la réussite de mon diplôme,une entreprise m’a contacté, je n’ai fait qu’ une semaine. Une employée me parlait comme si j’étais idiote . Est ce ma reconnaissance qui lui permet d’agir ainsi. Donc la pub, ne change pas la vision des entreprises (employés (es).

    J’envoie des candidatures et les réponses que je reçois suite à mes candidatures sont les suivantes » votre candidature est de qualité mais soit  » nous avons pas de poste avant 12 mois ou bien je n’ai pas assez d’expérience mais plus dans mon ancien poste. Dure de passer le cap avec une reconnaisse et surtout quand on fait une reconversion professionnelle. Je rame depuis 4 ans. Au moins j’ai eu mon diplôme avec une mention et j’en suis fière.

    Je continue à envoyer des candidatures et si je vois que ça ne fonctionne pas, je retourne dans mon ancien domaine.

    Que faire? Changer le style de recrutement classique qui date. Du moderne oui, changer les mentalités oui. Former le personnel pour comprendre le handicap oui car ça touche tout le monde. Un accident au travail, problèmes de santé ou autres peut arriver à n’importe qui? Ne l’oublions pas

  4. lhermite thierry
    19 novembre 2014 - 10h26

    bonjours
    je suis travailleur handicapé ,a la recherche emploie,cela fait 2 ans que je n’ai pas la conseillére,que se soit agfi,ou autre cela ne change pas grand chose ou on te propose des stages en entreprise non renuméré ;a pas cela pas grand chose intérésant

  5. julie
    19 novembre 2014 - 23h29

    C’est bien beau de nous vendre du rêve …arrêté avec votre publicité fausse …vous nous prenez vraiment pour des idiots franchement moi je n’y croire plus cap emploi ou pôle emploi ce pareil …que du bla bla rien de concret …j’ai fait un stage qui n’a abouti nulle part …autant reste chez soi que de courir partout et pour rien …jusqu’à a te décourage …

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.