Fermer
menu

Emploi : ce qu’il ne fallait pas rater cette semaine

BrunohervetickettombolaÇa a tout d’une belle histoire. Un ancien cadre au chômage cherchait depuis des mois à retrouver un emploi. Faute d’y parvenir, il décide de créer une tombola avec comme lot principal sa force de travail, mise à disposition gratuitement pendant une semaine. Son buzz a payé… Autre nouvelle réjouissante parue ces derniers jours : une étude explique que prendre sa pause en surfant sur internet favorise la productivité. Mais aussi le bad buzz de Cora et des bureaux très cools. Revue de web.

  • Rappelez-vous, cinq mois plus tôt, Bruno Hervé, un Quimpérois de 49 ans, créait le buzz en organisant une tombola. Le gros lot ? Une semaine de travail gratuite offerte par ce cadre au chômage pour l’entreprise qui le tirerait au sort. Un pari réussi puisqu’il a aujourd’hui décroché un CDI à la Brasserie de Bretagne. « Ce qui a plus aux entreprises, c’est le risque que j’ai pris d’aller aux devants des futurs employeurs en leur prouvant ma volonté d’exercer au sein de leur entreprise », explique-t-il cette semaine au micro d’Europe1.
  • Thibault legendreToujours dans la série on n’a pas d’emploi mais des idées, voici le CV de Thibaut Legendre. En recherche d’un poste de mission freelance dans la gestion de projets ou la création de logiciels et de sites Internet, Thibaut Legendre a créé le premier CV français en application sur Windows Phone 7. C’est le deuxième du genre au niveau mondial. Cocorico !
  • Bureauxcools Pour ceux qui sont en poste, voici de quoi vous faire saliver : des lieux de travail axés sur la communauté et des bons petits plats préparés. Ce n’est pas un fantasme, vous êtes dans l’agence Sid Lee à Montréal. Ici, les salariés ont droit à des « déjeuners gratuits servis avant 9 heures et des repas chauds cuisinés sur place et offerts à bon prix le midi », indique le site Jobboom. Aux murs sont accrochées des œuvres d’art, les espaces de travail sont spacieux et très lumineux. Selon les architectes de Sid Lee, ces nouveaux bureaux représentent l’avenir, à mille lieux des bureaux-aires de jeux.
  • Allez retour à « la vie, la vraie », avec la grande distribution. « Cora c’est tout pour moi ». « Je suis très contente d’y travailler, il y a une superbe ambiance ». Quand des employés modèles font trop de zèle, la communication de crise frôle parfois le ridicule. Dans une vidéo, très amateur, de près de 4 minutes, l’enseigne de grande distribution Cora en a fait les frais. Pour répondre aux critiques après qu’elle ait voulu licencier une de ses caissières, l’enseigne a donc choisi d’interroger ses salariés. Et tous de répéter leur bonheur de travailler chez Cora. Jusqu’à la nausée ? Les internautes en tout cas ne sont pas dupes. Sphinxlux, par exemple, estime sur Dailymotion que ce document est « à conserver pour les écoles de communication : exactement, ce qu’il ne faut pas faire… »


  • Enervé ? Relaxez-vous, voici une brève consacrée à la pause au travail. Alors est-ce que votre patron vous autorise à tweeter, ou est-ce qu’il bloque votre accès aux réseaux sociaux ? Une question tout à fait sérieuse qui intéressera les salariés comme leurs employeurs. Et qui remettra peut-être en cause leur politique de verrouillage des médias sociaux au travail. En effet, selon une infographie de Socialcast (via le Blog du modérateur), une société qui créé des softwares, surfer au travail améliorerait la productivité des salariés. Prenez toutefois garde à la législation française. Peu claire en la matière, c’est souvent, au final, devant les tribunaux que la question se règle.

Infographiereseausociaux

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.