Fermer
menu

Egalité professionnelle : quelles sont les entreprises les plus féminisées ?

Afin de sensibiliser les entreprises et le grand public, le ministère des Droits des femmes vient de publier un classement sur la féminisation dans les instances dirigeantes des 120 plus grandes entreprises françaises (SBF 120). Une étude dévoilée dans le cadre de la première semaine de l’égalité professionnelle lancée par la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Pour ce premier palmarès, l’opérateur Orange arrive en tête du classement des entreprises qui respectent le plus l’égalité homme-femme, suivi de Medica (maisons de retraite et établissements sanitaires) et de Saint Gobain (production et distribution de matériaux de construction innovants). « Des entreprises qui marquent une avancée en matière d’égalité femme-homme », explique la ministre, « mais des progrès reste à faire. »

shutterstock_158223020

5 entreprises sur 6 n’obtiennent pas la moyenne au classement

L’intérêt de ce classement fondé sur la féminisation du conseil d’administration, des dirigeants, sur les politiques de féminisation ou encore sur la part des femmes dans les comités exécutifs (Comex) est donc de pouvoir suivre la progression des femmes au sein des 120 plus grandes entreprises françaises. Le classement est établi à partir de 8 indicateurs pour une note sur 100 points. Selon les résultats, les entreprises du SBF 120 s’améliorent en matière de féminisation  avec une moyenne de 26,2% de femmes aux conseils. Pourtant, 5 entreprises sur 6 n’obtiennent pas la moyenne, d’où la nécessité de continuer à lutter contre les inégalités homme-femme.

Un accompagnement vers plus d’égalité

La semaine pour l’égalité mise en place par la ministre devrait permettre une prise de conscience collective. C’est l’occasion de montrer les déséquilibres existants et de mettre en lumière les actions déjà mises en oeuvre pas les entreprises, l’Etat et les collectivités. Selon la ministre, il faut prioriser l’accompagnement des entreprises, renforcer leurs obligations et mettre en place des sanctions. « Dernièrement, quatre entreprises ont été sanctionnées financièrement pour ne pas avoir respecté l’égalité professionnelle hommes-femmes », explique-t-elle. L’objectif de cette campagne de sensibilisation est de réduire les inégalités salariales (27% d’écart), lutter contre la précarité des femmes (80 % sont à temps partiel) et favoriser leur accès à l’emploi.

Parmi les plus engagés : Orange est en tête

Grâce à sa politique d’égalité professionnelle volontariste, Orange obtient la première place du classement. L’entreprise compte 30% de femmes dans son conseil d’administration et 25% au comité exécutif (Comex). La société prévoit même d’atteindre 35% de femmes dans ses comités de direction en 2015 contre 31% aujourd’hui. « L’égalité professionnelle fait partie des priorités de notre projet stratégique Conquêtes 2015 » explique Stéphane Richard, Président-Directeur général d’Orange. L’opérateur a choisi de décliner sa stratégie autour de quatre grands axes : favoriser l’accès des femmes aux postes de responsabilité, garantir l’égalité salariale, aider les femmes à s’orienter vers des métiers techniques et mettre en place des mesures favorisant l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Finalement, parmi les 120 managers les plus hauts placés chez Orange, 35 sont des femmes, ce qui lui vaut la première place du podium.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.