Fermer
menu

Les salariés français sont-ils prêts pour une « digital detox » cet été ?

L’été est le moment de l’année idéal pour s’évader et apprécier d’avoir du temps libre sans penser au travail. La récente enquête de McAfee « Digital Detox : Unwind, Relax and Unplug » menée dans 5 pays dont la France (« Détendez-vous, relaxez-vous et déconnectez »), a fait le point sur le comportement et les habitudes numériques des Français durant leurs vacances. Elle révèle que 75% des Français n’envisagent pas de partir en vacances sans leur smartphone et 61 % ont par ailleurs la ferme intention de rester connectés pendant ce break estival… Serions-nous tous « workaholics » ?

7 Français sur 10 admettent consulter au moins une fois par jour leurs mails personnels et professionnels pendant leurs vacances. Pire : 76 % des interrogés passent au moins 2 heures par jour sur leur mobile… La grande majorité des Français indique (74 %) indique préférer rester joignable par leur famille et leurs amis et 30 % souhaite poster des nouvelles sur les réseaux sociaux en temps réel.

De l’anxiété d’être déconnecté


Une partie des sondés avouent même mal vivre la déconnexion : 60 % des sondés affirment se sentir anxieux lorsqu’ils n’ont plus accès à leur téléphone portable. Cette peur a un nom : la nomophobie. 48 % des Franciliens admettent avoir déjà souffert d’anxiété en étant déconnectés.

Côté travail, 9% des Français et 15% des franciliens indiquent « avoir besoin d’être joignable à tout moment par leur entreprise ». Cependant, la moitié des sondés indique qu’elle aurait plus de facilité à se déconnecter si elle avait des responsabilités différentes au sein de leur entreprise. Fort heureusement, plus de la moitié des Français ne souffre pas de stress sans connexion Internet (60 %).

Les bienfaits insoupçonnés de la déconnexion, pour le salarié et l’entreprise

Pourtant, faire totalement abstraction des réseaux sociaux personnels et des mails professionnels comporte de nombreux bénéfices. 73% des Français sondés par l’étude confessent réussir à se détendre lorsqu’ils n’utilisent plus les réseaux sociaux pendant leurs congés. 8 sur 10 estiment même qu’ils ont réussi à mieux profiter de leurs vacances et 40 % à réduire leur stress de manière significative. La déconnexion estivale permet par ailleurs à une large majorité de profiter davantage de ses vacances (81 %), ainsi que d’échanger plus avec les personnes participant à son voyage (50 %).

Rester connecté, c’est faire courir un risque à votre entreprise

La présence de réseaux Wi-Fi peut rendre difficile la déconnexion en vacances. Pourtant, les consommateurs qui font le choix de « se débrancher » feront la double expérience de vivre des vacances plus agréables, mais également d’éviter de mettre en danger leurs données personnelles, et par là même les données sensibles de leur entreprise.
« La période estivale est un moment attendu des hackers qui profitent de la présence du grand public dans un environnement inconnu pour compromettre leurs appareils connectés et accéder à leurs données personnelles. Même en période de congés, chaque individu doit adopter un comportement responsable », commente Lam Son Nguyen, expert en sécurité Internet – McAfee France.
Or, les Français privilégient la facilité d’accès à la sécurité et sont prêts à utiliser des points d’accès Wi-Fi non-sécurisés (à 65 %). Seuls 36 % d’entre eux s’assurent qu’un point d’accès Wi-Fi est bien sécurisé avant de s’y connecter. Interrogés sur la qualité de la protection de leurs données, les Français estiment qu’elles sont autant (56 %), voir plus sécurisées (10 %) sur leur lieu de vacances que chez eux. Conclusion : cet été, préservez-vous et préservez votre entreprise : déconnectez !

McAfee

 

 

 

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Nicolas
    20 juillet 2017 - 15h25

    le terme officiel n’est-il pas Workaholic?

  2. La rédaction
    21 juillet 2017 - 9h22

    Les deux termes se disent mais effectivement le terme « Workaholic » est plus utilisé…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.