Fermer
menu

En France, les femmes gagnent en moyenne 16% de moins que les hommes

La récente publication numérique « La vie des femmes et des hommes en Europe – un portrait statistique » d’Eurostat réalisée en partenariat avec l’Insee compare les femmes et les hommes dans leur vie quotidienne. Données sur les niveaux d’éducation, la conciliation de la vie professionnelle et familiale, le travail à temps plein et à temps partiel, sur l’écart salarial entre hommes et femmes, etc. Tout y est passé au crible à travers un chapitre intitulé « Apprendre, travailler, gagner … ». Le rapport fait le point sur les différences et les inégalités entre les deux parties. Mais en résumé, quels que soient les éléments pris en compte, le revenu salarial des femmes reste inférieur à celui des hommes !

Dans l’UE en 2015, les femmes gagnaient 16,3 % de moins que les hommes si l’on compare leurs salaires horaires bruts moyens. En moyenne, les femmes gagnent moins que les hommes dans tous les États membres, mais cet écart de rémunération varie. Les écarts les plus importants ont été observés en Estonie (26,9 %), en République tchèque (22,5%), en Allemagne (22 %), en Autriche (21,7 %) et au Royaume-Uni (20,8 %). En revanche, les plus faibles différences de gains entre les femmes et les hommes ont été observées au Luxembourg et en Italie (5,5% chacun), en Roumanie (5,8 %), en Belgique (6,5 %) et en Pologne (7,7 %).

Une partie seulement des écarts s’expliquent

L’écart de rémunération entre les sexes donne une image globale des inégalités entre les sexes en termes de rémunération horaire. Une partie de la différence des gains peut s’expliquer par les caractéristiques individuelles des hommes et des femmes comme l’expérience et l’éducation) et par les ségrégations sectorielles et professionnelles (par exemple, il y a plus d’hommes que de femmes dans certains secteurs / professions par rapport aux autres secteurs / professions). Par conséquent, l’écart de rémunération est lié à un certain nombre de facteurs culturels, juridiques, sociaux et économiques qui vont bien au-delà de la seule question du salaire égal pour un travail égal.

Quels salaires horaires moyens par profession en 2014 ?

 

De plus grandes différences sur le taux horaire chez les managers

Lorsque l’on compare les salaires horaires pour différentes professions, dans les neuf groupes de professions énumérées, les femmes ont gagné moins que les hommes en moyenne dans l’UE en 2014. C’était également le cas dans tous les États membres, à quelques exceptions près. La catégorie avec les plus grandes différences dans les gains horaires (23% de gains inférieurs pour les femmes que pour les hommes) sont les managers. Les plus petites différences ont été observées pour les employés de l’assistanat et les employés de service et de vente (tous deux de 8% inférieurs), deux des professions ayant les salaires les plus bas.

Voir le rapport d’Eurostat

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.