Fermer
menu

LinkedIn s’inspire du design sensoriel pour ses nouveaux bureaux

_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________

A l’aide d’un cabinet d’architectes, LinkedIn s’est doté de nouveaux locaux ultra-design, s’inspirant des recherches sur « le design sensoriel ». L’objectif : créer des bureaux favorisant le bien-être et l’engagement des salariés en stimulant leurs 5 sens : la vue, l’odorat, l’ouïe, le goût et le toucher. Pour Elisabetta Pero, architecte chez II Prisma, le cabinet milanais responsable du projet de conception des bureaux LinkedIn à Milan, Paris, Munich et Madrid, « il s’agit d’allumer les sens au travail, et non plus de les éteindre ».

Pour se faire, le cabinet d’architectes a mené une étude afin de mesurer l’impact neurologique des 5 sens sur le lieu de travail, et comment ce dernier peut favoriser différents états dans le cerveau : l’attention, la concentration, l’apprentissage, l’évocation, la simplicité et le calme… Des états favorisant un mieux-être au travail.

Le réseau social professionnel a constaté que les pièces conçues pour stimuler les sens peuvent avoir un effet positif ou négatif sur une personne selon le type de tâches qu’elles ont à faire. Ainsi, les salles sensorielles ont amélioré la capacité des gens à apprendre et à se concentrer sur des tâches individuelles, mais elles n’étaient pas idéales pour résoudre des problèmes collectifs.

S’adapter aux besoins des salariés

Il ressort de l’étude que, dans le cadre du design sensoriel appliqué aux milieux de travail, les sens doivent être pris en compte afin que les travailleurs puissent choisir l’environnement qui convient le mieux à leurs besoins. C’est à partir de ces conclusions que Il Prisma a créé des postes de travail LinkedIn dans toute l’Europe. Chaque espace a ainsi été personnalisé spécifiquement pour les personnes qui y travaillent et en fonction du type de tâches qu’elles auront à remplir.

Un véritable écosystème de travail

A Milan,avec pour toile de fond la transformation, LinkedIn a utilisé différentes pièces pour représenter 5 lieux typiques de l’Italie : un théâtre, un restaurant, un tailleur, une cave et un jardin. A Paris, les locaux sont devenus un véritable « Worksphere Ecosystem », un écosystème de travail en quelque sorte. Une métaphore représentant des valeurs communes telles que la transformation, la collaboration, l’excellence et l’importance de chacun, mélangées à la culture locale, la fierté, les relations sociales, la passion et l’amour…
Découvrez les bureaux de LinkedIn à Madrid, Munich et Milan :

null







Via Steelcase

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.