Fermer
menu

Des idées pour un meilleur équilibre entre vie privée et travail

Logo debatLe débat du mois a démarré sur Regionsjob. Thématique de cette nouvelle série d’échanges : « L’équilibre entre vie pro et vie perso ». Tous les blogueurs sont invités à y participer. Mode(s) d’Emploi ne déroge donc pas à la règle ! Nous avons interviewé Yves Deloison, journaliste spécialiste des questions liées au changement, auteur du blog toutpourchanger.com. Il nous donne quelques astuces pour réussir à concilier vie pro et vie perso au quotidien, dans les meilleures conditions possibles…

Bonjour Yves, y-a-t-il quelques règles de base à respecter ou « à s’imposer » pour trouver son équilibre vie pro et vie perso ?
La principale règle à respecter est de délimiter clairement le temps professionnel pour qu’il empiète le moins possible sur le temps personnel. C’est pourquoi il faut par exemple se réserver des plages horaires sans aucune obligation, du type répondre aux appels téléphoniques ou regarder ses mails. Une autre manière de ne pas se laisser déborder est d’éviter de se sentir responsable de tout. Il existe des tas de moyens de déléguer au sein de la famille, mais aussi à l’extérieur. Les services à la personne, avec les avantages financiers qu’on connaît, offrent nombre de possibilités de se décharger de certaines tâches. C’est un bon moyen d’avoir plus de temps à consacrer à soi ou à ses proches. On peut aussi favoriser l’entraide : puisqu’on va à l’école chercher ses enfants, on peut récupérer ceux de ses amis par exemple. Se rendre service permet de gagner du temps et d’en faire gagner aux autres. De quoi faire baisser la pression.

Existe-t-il, par exemple, des moyens simples et concrets pour gagner du temps lorsqu’on travaille toute la journée ?
Un des moyens consiste à s’organiser plus et mieux. Vous pouvez par exemple planifier votre temps étape par étape, mais aussi classer vos dossiers personnels et professionnels pour vous y retrouver plus facilement. Éteindre dès que possible téléphone portable, ordinateur et autres appareils capteurs d’attention permet de mieux se concentrer au travail et de profiter complètement des moments de détente. Si vous travaillez chez vous, faites-en sorte de séparer les différents lieux de vie pour favoriser la transition entre temps perso et temps pro.
La conciliation entre vie pro et vie perso reste encore une problématique féminine. A l’heure actuelle, les hommes ont-ils tendance à plus s’impliquer qu’avant ? Pas vraiment. Les statistiques sont formelles à ce sujet, la répartition des tâches domestiques évolue très peu. Les femmes restent en charge de la plupart des responsabilités familiales qu’elles cumulent avec leur emploi.

Vous qui êtes spécialisé sur la question de la reconversion, pensez-vous que celle-ci peut amener un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle ? Car se reconvertir, c’est aussi souvent s’épanouir, non ?
La plupart des reconversions volontaires reposent sur l’envie de se réaliser mais aussi sur le désir d’améliorer sa qualité de vie. Au moment de construire un nouveau projet professionnel, il faut donc tenir compte de ce second objectif. C’est pourquoi il faut observer dans le détail les conditions de travail et la réalité de la profession qu’on cible. Certains métiers ou statuts permettent de s’organiser plus ou moins facilement. Créer son job peut nécessiter de s’impliquer davantage mais si vous le faites dans le but de travailler chez vous, le temps de transport en moins ou la proximité de la maison facilitent les choses et font gagner du temps. Chaque cas est différent. Il faut donc prendre ses décisions en toute connaissance de cause. Oui, une reconversion peut contribuer à un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso.
YvesdeloisonSpécialiste des questions liées au changement et à la reconversion professionnelle, journaliste pour Courrier Cadres, Le groupe L’Etudiant puis Rédacteur en chef du magazine Changer tout et fondateur de la plate-forme Toutpourchanger.com, Yves Deloison est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages. Le dernier en date, « Je veux changer de job ! » est édité par Hachette Pratique.

Le débat continue sur la page Facebook de Regionsjob. N’hésitez pas à témoigner !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. AP
    12 octobre 2011 - 11h04

    Pour le télétravailleur à domicile, il est parfois difficile de s’extirper de son environnement. Pour éviter de se laisser envahir par les impératifs personnels(et se « sortir » de la solitude), s’intaller dans un tiers-lieux peut être une solution. Des sites comme néo-nomade référence d’ailleurs ces bureaux alternatifs

  2. AP
    12 octobre 2011 - 11h06

    oups référencent 😉

  3. jakesbian
    12 octobre 2011 - 11h49

    perso, je suis agricultrice;
    – les enfants petits, pendant longtemps, j’ai cherché à avoir des horaires comme tout le monde… sauf, qu’en élevage laitier, on est tributaire des saisons, des jours qui raccourcissent, etc… et je n’arrivais à rien, l’impression de mal faire partout.
    – jusqu’au jour où j’ai compris qu’en fait, peu importe l’heure, il faut faire le maximum « là » où on est, pour partir ailleurs l’esprit libéré et avec la certitude que le travail est bien fait.
    çà m’a changé la vie.

  4. Yves
    12 octobre 2011 - 18h31

    @AP : Merci pour le tuyau.
    @jakesbian : judicieux conseil. Et bon moyen de bien profiter du temps hors travail.

  5. Jenny
    13 octobre 2011 - 9h13

    je viens d’avoir 39 ans, je travaille à temps complet et j’envisage de reprendre mes études tout ça avec des jumeaux de 5 ans. Je suis tiraillée entre l’excitation pour ce projet et la peur et les doutes de ne pas y arriver.

1 commentaire supplémentaire

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.