Fermer
menu
  • Recrutement
  • Ressources Humaines

Comment réussir le recrutement de son premier salarié

Votre activité commence à bien se développer et vous devez recruter votre premier salarié. Comment se préparer pour franchir ce cap avec succès ? Quelle sont les démarches à entamer ? Qui pour vous accompagner dans cette nouvelle étape ?

Le recrutement d'un premier salarié est une étape fondamentale dans le développement de son activité, qui demande préparation et accompagnement.

Le recrutement d’un premier salarié est une étape importante dans la vie d’une entrepreneur. Une décision qui demande de la réflexion et de la rigueur dans la définition de vos besoins. Il s’agit en effet d’adresser les bons profils, aux compétences et qualités adéquates.

À lire également :
6 signes qu’il est temps de recruter pour votre entreprise

Les 5 étapes indispensables qui déboucheront sur un entretien

Commencez par anticiper vos perspectives de développement économique à court et moyen terme. Identifiez ensuite votre besoin concret et définissez le poste à pourvoir, au regard de votre stratégie et de votre culture d’entreprise. Sachez par ailleurs que si votre activité ne justifie pas encore le recrutement à temps plein d’un salarié, vous pouvez rejoindre un groupement d’employeurs ou recruter un salarié à temps partiel. Sans oublier les dispositifs d’aides à l’embauche qui peuvent peut-être vous concerner.

Vient le moment de la rédaction de l’offre d’emploi : nature du contrat, missions, qualifications et expérience requises, fourchette de rémunération, etc. Il faut qu’elle soit attractive, pour attirer les bons profils, sans pour autant être dans la surenchère, voire mensongère. Gardez l’objectivité ! Pensez également à présenter votre entreprise pour booster l’attractivité de votre offre, en créant par exemple une page entreprise avec votre logo, des photos pour permettre aux candidats de se projeter…

Une fois l’annonce rédigée, ciblez le support et l’outil de diffusion qui convient le mieux à votre besoin. Sites emplois et carrière, réseaux sociaux professionnels, annonces dans la presse, salons pros… Plusieurs solutions existent, n’hésitez pas à faire appel à des acteurs de l’emploi qui vous mettront en relation avec les bons candidats, à l’image d’HelloWork.

Enfin, choisissez votre candidat. Là aussi, pour vous aider dans la gestion des candidatures, de nombreux outils existent, comme les CVthèques, qui sont le complément indispensable à votre annonce. Elles permettent de faciliter votre sourcing grâce à différents modes de recherches, mais aussi en vous suggérant des profils pour vous faire gagner du temps, en opérant des filtres, etc… Sans oublier les outils de centralisation et de gestion des CV, comme Talent Detection par exemple, qui vous éviteront de jongler pendant des heures dans votre boîte mail, votre tableau Excel ou Google Drive pour retrouver le CV d’un candidat.

Retrouvez toutes nos solutions et tous nos conseils pour recruter les meilleurs profils !

Les 18 questions à poser en entretien

Après avoir analysé et sélectionné les candidats potentiels, vient le temps des entretiens. Téléphoniques d’abord, pour vous permettre de vous faire une première idée sur la personne, et notamment sur son savoir-être, sa motivation et sa manière de s’exprimer. Soyez vous-même au téléphone et vantez les mérites de votre boîte ainsi que ses valeurs et les projets. Certes, vous évaluez le candidat, mais l’inverse est vrai aussi !

Vient ensuite l’entretien physique qui viendra valider non seulement leurs compétences professionnelles du candidat, mais également son intérêt pour le poste et l’entreprise. Pour vous aider, nous avons étudié et analysé des centaines de questions posées aux candidats pendant un entretien d’embauche par des entreprises telles que Google, la NASA, Amazon ou bien encore Microsoft. Nous avons également interviewé des RH de PME dans différents secteurs pour une vision plus représentative du marché. Découvrez les 18 questions les plus pertinentes à poser le jour J : une trame efficace qui révélera tout le potentiel du candidat, avec un seul objectif en tête… dénicher la pépite qui fera briller votre entreprise !

Ne tardez pas à donner réponse !

Une fois votre décision prise, ne tardez pas à la faire savoir au candidat et à rester en contact avec lui en attendant la concrétisation de le recrutement. Il n’existe pas de salarié idéal, certes, mais il serait dommage de voir votre préféré filer chez la concurrence ! De même, prenez le temps de répondre de manière personnalisée aux autres candidats de votre short list qui n’auront pas décroché d’entretien, ou n’auront pas été retenus à l’issu de votre rencontre. Une démarche qui peut vous sembler chronophage, mais qui vous permettra de soigner votre marque employeur. Pensez aux solutions RH qui existent déjà et vous permettent de déléguer cette tâche.

Une fois le contrat d’embauche signé, et les formalités administratives à jour, il faudra alors passer à l’onboarding, cette phase qui suit juste le recrutement et qui donnera envie, ou non, à votre nouvelle recrue de rester dans l’entreprise.

Photo:gettyimages.fr/FG Trade

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une