Fermer
menu

Déjeuner avec ses collègues rend plus performant

Et si prendre le temps de déjeuner avec ses collègues était un gage de performance en entreprise ? C’est la conclusion d’une étude américaine de l’Université de Cornell, publiée dans la revue Human performance.

Dejeuner-collegues

Partager un repas renforce l’esprit d’équipe

Les chercheurs ont voulu savoir si les entreprises qui investissent dans une cantine, ou un espace commun où les collaborateurs peuvent prendre leur repas collectivement, gagnent en productivité. L’expérience, menée dans une caserne de pompiers, a montré que ceux qui partageaient un repas étaient beaucoup plus soudés et efficaces.

Pour le prouver, les scientifiques ont demandé aux superviseurs de noter de 1 à 10 les membres de chaque équipe en fonction de leur performance. Ils leur ont demandé également combien de repas ils partageaient ensemble chaque semaine. Résultat, ceux qui ont l’habitude de prendre leur pause déjeuner ensemble faisaient partie des pompiers les mieux notés. Alors que ceux qui préfèrent s’isoler pour casser la croûte sont généralement perçus comme moins efficaces.

« Manger ensemble est un acte beaucoup plus intime qu’étudier un tableau Excel en réunion…»

Selon Kevin Kniffin, l’un des auteurs de l’étude, cité par le site Allô Docteur, « manger ensemble est un acte beaucoup plus intime qu’étudier un tableau Excel en réunion. D’un point de vue anthropologique, partager un repas est une ancienne tradition permettant de tisser un lien social, et cela semble se perpétuer sur les lieux de travail ».

Le déjeuner entre collègue fait donc partie des petits rituels qui alimentent l’esprit d’équipe. Pour des pompiers, ce moment de partage est évidemment important afin de resserrer les liens, mais les autres professions ont intérêt à faire de même.

62% des salariés français déjeunent avec leurs collègues

En France, les salariés prennent majoritairement le repas avec leurs collègues. Le rendez-vous de midi est une espèce d’exception française, 62% des salariés partagent leur repas en équipe (la part grimpe même à 75% chez les salariés parisiens selon notre enquête sur la vie de bureau).

Et même si de plus en plus d’actifs déjeunent sur le pouce, comme dans les pays anglo-saxons, le repas de midi est plus souvent pris en salle de pause (pour 26% des Français) ou dans le restaurant d’entreprise (21%). 15% préfèrent sortir du bureau pour aller au resto et 16% préfèrent rentrer à la maison. Et pour ceux qui n’auraient pas de collègues, il existe désormais des réseaux sociaux dédié à la recherche de co-lunchers pour réseauter le midi et, pourquoi pas, trouver un emploi entre deux plats.

Pour beaucoup de salariés, les collègues font donc office de « deuxième famille » à tel point que selon l’étude de l’Université de Cornell, certains salariés ont avoué prendre deux repas, le premier avec leur famille et le deuxième avec les collègues. Pour mieux se connaître et travailler ensemble, rien de tel qu’un bon déjeuner. Enfin, si vous êtes en panne d’inspiration pour préparer votre lunch-box, il existe des livres de recettes pour la pause déjeuner en entreprise.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.