Fermer
menu

Il est déjà possible de percevoir un revenu universel, voici comment…

Le titre est un brin putassier – il faut bien faire du clic – mais pas malhonnête non plus. Alors que le revenu universel est au coeur de la campagne présidentielle française, certains pays l’ont déjà testé ou le testent. Le but : répondre aux innovations technologiques et faire face à un potentiel chômage de masse.

> Vrai-faux : Les robots vont-ils détruire nos emplois ?

La Finlande l’expérimente depuis le 1er janvier auprès de 2 000 personnes tirées au sort. Au chômage ou en emploi, toutes perçoivent le même revenu de base : 560 euros par mois. En Allemagne aussi, il est possible de percevoir un revenu de base. Outre-Rhin, ce n’est pas l’état qui le verse, mais l’organisation berlinoise Mein Grundeinkommen (Mon revenu universel).

> 8 questions pour tout comprendre au revenu universel 

Tout le monde, vous aussi donc, est libre de renseigner son adresse mail sur le site de l’association et d’espérer être tiré au sort. Sur les 350 000 personnes inscrites sur le site, 72 ont pu bénéficier du revenu de base, soit 1 000 euros par mois.

Un revenu financé par des campagnes crowdfunding

Comment cela fonctionne ? Mein Grundeinkommen a été lancé par 4 trentenaires il y a deux ans. « On n’avait pas d’attente particulière, explique à l’hebdomadaire Le1, la directrice générale, Amira Jehia, 31 ans. On voulait voir à quoi ressemblerait une société dont les membres n’auraient pas pour première préoccupation de subvenir à leurs besoins fondamentaux ».

L’équipe lève des fonds sur sa plateforme de crowdfunding pour financer une année de revenu universel. Pour chaque allocataire, l’entreprise reverse donc la somme de 12 000 euros. Chaque mois, ce sont près de 100 000 euros que Mein Grundeikommen récolte auprès de 60 000 donateurs. Quelles sont les conditions pour demander ce revenu universel ? Aucune ! En décembre 2015, Robin, 7 ans, était tiré au sort…

Une expérience positive

Pour les membres de Mein Grundeikommen et les bénéficiaires du dispositif, le revenu de base est une chance. Contrairement à certaines idées reçues, ceux qui l’ont perçu ont davantage travaillé, se disent moins angoissés et sont plus entreprenants. Certains en ont profité pour quitter un boulot alimentaire et se former à un nouvel emploi. D’autres ont lancé leur boîte… 
« Grâce au revenu universel, (Christoph, 26 ans)a démissionné de son job dans un callcenter et va devenir éducateur”, peut-on lire sur le siteIl va également en profiter pour “voyager un peu à travers le monde”. Pour lui, le revenu universel permet de se sentir “à l’abri des difficultés matérielles, plus libre, indépendant, plus charitable“.
 
Si le site de Mein Grundeikomment est accessible à tous les citoyens du monde, un seul étranger a tenté sa chance. Vous serez peut-être le prochain à remporter une année de revenu universel… 
 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Peanut
    3 février 2017 - 12h55

    Ouais, enfin c’est biaisé si les participants savaient que la subvention ne durerait qu’un an : c’est comme s’ils avaient gagné au loto quoi.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.