Fermer
menu

Discrimination : un décolleté sur la photo du CV multiplie par 4 les chances d’être contactée

candidate_jolie

Elle pourrait faire partie des dernières études « à la con » qui nous font parfois rire sauf qu’elle n’est pas vraiment drôle : l’enquête réalisée par Sevag Kertechian, doctorant en sciences de gestion à l’université de la Sorbonne, le Telegraph et Slate, révèle lorsqu’une femme postule à un emploi, plus sa tenue est décolletée sur la photo de son CV, plus elle aura de chances d’être contactée par les recruteurs, et ce, quel que soit le type de poste.

Cols roulés vs décolletés

Sevag Kertechian a souhaité évaluer l’impact de l’apparence des femmes sur leur recherche d’emploi en menant quelques petits tests dont il a présenté les résultats à l’occasion de la 7e conférence « Appearance Matters Conference » de Londres fin juin 2016. Ses deux cobayes féminins, à l’apparence physique et aux profils similaires, ont ainsi envoyé deux cent CV chacune : 100 CV présentant une photo d’elles avec un vêtement ras-du-cou, 100 CV avec un photo de CV où elles portaient un vêtement échancré.

etudeDecollete

CV : un décolleté sur la photo multiplie par 4 les chances d’être contacté

« Les résultats ont été tout à fait choquants et négatifs, mais pas nécessairement surprenants » explique le Dr Kertechian.

« Ils ont en effet montré que les photos avec décolletés ont influencé de manière significative le choix des recruteurs, même pour des postes comptables » selon le chercheur. Dans les faits, sur les postes de vendeuse, les candidates avec un décolleté sur leur CV ont reçu 62 propositions d’entretiens de plus que celles présentant une photo avec un vêtement plus…couvrant. Pour les postes de comptables, elles ont reçu 78 réponses supplémentaires. D’après ces tests, les femmes portant un décolleté sur leur photo de CV ont 3 à 4 fois plus de chances d’être contactées que les autres. L’étude ne dit pas si elles ont simplement été « contactées » ou si leur candidature a fait l’objet d’une proposition d’entrevue. La discrimination à l’embauche est donc toujours d’actualité !

Le candidat parfait n’existe pas, et c’est tant mieux

Ainsi, si l’on recoupe cette dernière étude et les précédentes portant sur le physique des candidats, pour réussir, mieux vaut ne pas être issu(e)s d’une minorité, grand ; pour messieurs, être plutôt beau voire moustachu ou barbu, et pour mesdames, jolies, blondes et maquillées de préférence ; être non fumeur, avoir un prénom court, etc, etc. Reste à savoir quel pourcentage de la population réunit tous ces critères stupides…!

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.