Fermer
menu

Pour ou contre la transparence des salaires ?

Ah l’entreprise libérée, les congés illimités, la transparence des salaires… vous ne vous sentez pas prêt pour tout ça ? On vous aide à y voir plus clair !
La transparence des salaires, nos arguments pour et contre

Ces professionnels militent activement pour la transparence (GettyImages/bluecinema)

[Les matchs de la rédac] Entre la théorie et la pratique, il y a parfois un grand pas à franchir. Se dire pour la transparence des salaires est une chose, mettre tous ses chiffres à disposition quand on est une entreprise âgée de 30 ans avec des écarts de salaire énormes en est une autre. Sans compter que la problématique de l’égalité salariale entre hommes et femmes n’est pas encore tout à fait réglée : comment communiquer les salaires de tous ses collaborateurs quand ils sont basés sur des inégalités ?

Mais tout cela n’empêche évidemment pas le débat ! Voici quelques arguments qui vous aideront à défendre votre bout de gras autour de la machine à café ou en lançant le sujet avec vos amis (oui, parce que vos amis, savez-vous vraiment combien ils gagnent ?)

La transparence des salaires, évidemment

Déjà parce que vous n’avez pas envie de passer pour un ringard. En 2019, il y a des gens qui voient déjà d’un mauvais œil le fait d’avoir son propre pot à crayon (= dissident du flex office), autant dire que s’annoncer comme un opposant à la transparence des salaires, c’est passer pour un salarié d’une époque révolue où tout le monde portait des costumes mal coupés en s’interpellant par son nom de famille.

En réalité, vous pouvez aussi être pour parce que la transparence des salaires est pratiquée par des entreprises qui ont une envie bien plus globale de repenser l’entreprise. Elle est donc souvent cumulée avec d’autres outils qui permettent de faire en sorte que ça fonctionne bien, que ce soit simple et bien accepté. Elle va souvent de pair avec le fait de pouvoir également choisir son salaire : dans certaines entreprises, tout le monde est accompagné dans la démarche. Dans d’autres, la loi du plus fort reste la meilleure, et ceux qui osent s’en sortent mieux que les autres.

Dans tous les cas, la transparence des salaires, ça ne marche pas tout seul. Une entreprise à l’organisation traditionnelle qui déciderait de partager les salaires de tous ses collaborateurs de but en blanc se heurterait probablement à une levée de boucliers.

À lire également :
Transparence des salaires, concrètement on fait comment ?

Non à la transparence des salaires

Ça commence par la transparence des salaires et ça finit comment ? A afficher ses relevés de compte en salle de pause ? A attribuer des mauvais points à ceux qui ont le pire ratio salaire/découvert ? A parler de la façon dont Untel s’habille « alors qu’il gagne si bien sa vie » ? Non, non, non, l’argent, ça relève du domaine privé. D’ailleurs, vous avez été embauché à un niveau de salaire qui ne se pratique plus parce que les comptes de l’entreprise ne sont plus aussi florissants qu’au moment de votre recrutement… Quel intérêt que les nouvelles recrues le sachent ? La transparence des salaires, ça veut dire “bye-bye les secrets bien gardés” et ça ne vous tente vraiment pas.

Et puis la négociation du salaire au moment de l’embauche, c’est aussi l’occasion pour les candidats de montrer ce qu’ils ont dans le ventre, de prouver qu’ils savent être audacieux et malins. La transparence des salaires, c’est aussi la transparence de la politique de rémunération (et souvent, la transparence des comptes de l’entreprise). Tout le monde serait alors sur un pied d’égalité à l’embauche, il y aurait des grilles de salaires, les différences non justifiées entre deux collègues qui effectuent le même travail avec la même réussite disparaitraient. Ce serait… ennuyeux.

Dans tous les cas, vous avez désormais nos arguments, à vous de trancher !

À lire également :
Les Français disent oui à la transparence des salaires

 

    Recevez l'essentiel de l'actualité RH

    En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

    Ces articles devraient vous intéresser
    Commentaires

    Ajouter un commentaire

    Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
    <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
    Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.