Fermer
menu

CV vidéo : 10 questions à se poser absolument avant de lancer un buzz

ConseilsbuzzvideoVendredi, il s’est passé deux événements très intéressants qui résument bien la difficulté et le risque d’utiliser un CV vidéo pour trouver un emploi.
Le premier : un CV vidéo en chanson a créé un bad buzz terrible en quelques heures seulement. Lorsque je l’ai visionné pour la première fois vendredi midi alors qu’il n’avait été vu que 5 fois sur Dailymotion, je n’en croyais pas mes yeux, ni mes oreilles d’ailleurs. Je me suis dit que l’auteure allait se faire assassiner dans tous les sens. C’est ce qui s’est passé…

Pour ceux qui ne l’ont pas vu ce CV vidéo avait pour objectif de présenter en chanson le profil d’une responsable de communication sur l’air de « Dominique-nique-nique » (reprise de Sœur Sourire). La même Sœur Sourire qui avait été complètement dépassée par les événements après un tube plutôt ambigu et qui avait fini par se suicider. Et apparemment la responsable de communication en question a elle aussi été dépassée par l’ampleur du bad-buzz. Vidéo supprimée mais évidemment remise par quelqu’un d’autre une heure après. Le mal était fait. Elle s’en est tirée ensuite par une pirouette en assumant à fond le côté « kitsch » de sa vidéo, affirmant même que le buzz était calculé… Pourquoi pas, c’est la preuve qu’elle connaît les bases de la communication de crise. Mais ce CV vidéo ne fait pas l’unanimité…

Vous ne verrez pas cette vidéo ici. Sur ce blog nous avons l’habitude de vous montrer des exemples réussis de CV originaux, des sources d’inspiration pour celles et ceux qui choisissent de s’exposer sur le web afin de trouver un boulot. Comme nous vous le rappelons régulièrement cette démarche est toujours risquée, en particulier le CV vidéo qui est une arme à double tranchant (tout le monde se souvient de Mathieu Vaidis). La ligne jaune à ne pas franchir c’est donc une vidéo désastreuse pour votre image.

Quand Stivostin démissionne via Twitter…

Twitternicolascatard
L’autre événement qui s’est déroulé le jour même et qui est passé beaucoup plus inaperçu c’est l’annonce de la démission de Nicolas Catard sur Twitter. Nicolas Catard alias Stivostin qui avait réussi un buzz positif monstrueux avec un autre CV vidéo en chanson. Un peu surprenante cette démission après une campagne de recherche d’emploi surmédiatisée. Un peu plus de trois mois après avoir décroché un job de chef de projet, le voilà qui quitte le navire… pour un autre job sur ces mots : « Cher patron, chers collègues, vous êtes tous sympa. Mais ce boulot n’est pas pour moi… Je vous présente ma démission ». Comme quoi un CV vidéo réussi ne garantit pas non plus qu’on ne trouve le job de ses rêves du premier coup.

Ces deux exemples résument bien les limites de ce genre d’exercice. A trop vouloir s’exposer, on se met en danger ou on fait de mauvais choix. C’est donc une bonne occasion de donner quelques conseils sous forme de questions à se poser avant de se lancer dans une campagne de buzz.

  • 1. Etes-vous prêt(e) à assumer cette vidéo pendant des années et qu’elle soit associée à votre nom pour les siècles des siècles ?
  • 2. Est-ce que cette vidéo est techniquement correcte ?
  • 3. Etes-vous sûr(e) de vouloir vous exposer, vous montrer, d’être connu(e) et reconnu(e) dans la rue ?
  • 4. Etes-vous prêt(e) à associer votre nom de famille à une campagne de buzz que vous ne pourrez pas contrôler à 100% ?
  • 5. Avez-vous montré la vidéo à vos proches ?
  • 6. Est-ce qu’ils approuvent votre démarche ?
  • 7. Pourrez-vous supporter les critiques, les injures et les remarques cruelles ?
  • 8. Pensez-vous être obligé(e) de mener cette campagne pour trouver un boulot ?
  • 9. Cherchez-vous réellement un job ou voulez-vous uniquement connaître un quart d’heure de célébrité éphémère comme les candidats des émissions de télé-réalité ?
  • 10. Enfin, et c’est sans doute la première question à se poser avant de cliquer sur le bouton « envoyer », est-ce que cette vidéo vous présente vraiment comme un(e) professionnel(le) de votre métier ?

Si vous répondez non à l’une de ces questions il n’est pas forcément utile de vous lancer dans une campagne virale d’auto-promotion. Ou alors à vos risques et périls.

A lire également « Mieux vaut être prudent sur le web quand on cherche un emploi ».

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Analas
    24 août 2009 - 15h28

    J’avais vu l’annonce de Stivostin sur twitter, mais je ne l’avais pas pris au sérieux. J’avais pensé à un autre « buzz ». Comme quoi, une fois que l’on est exposé en bien ou en mal, on perd aussi de la crédibilité. Surtout qu’il a là aussi utiliser le fait qu’il arrivait à son millième twit pour l’annoncer.

    J’ai répondu non à de nombreuses questions (presque toutes d’ailleurs). Je suis bien d’accord avec toi, cela ressemble étrangement au système des téléréalités, avec son lot de désillusion (faux contrats, fausses promesses, etc).

  2. Evy
    24 août 2009 - 15h33

    Je rajouterai même que faire une vidéo doit montrer un « plus » dans ses capacités professionnelles (au même titre qu’un blog emploi). Est-ce qu’un boulanger sachant poster une vidéo sur youtube ou dailymotion est intéressant pour une boulangerie pâtisserie. On lui demande surtout de faire du bon pain…

    Pour mon cas particulier, bien que travaillant avec les « outils modernes de communication » et un clavier englué à mes doigts toute la journée, je ne pense pas qu’un CV vidéo pourrait m’apporter quoi que ce soit pour « accrocher » un potentiel recruteur.

  3. FmR
    24 août 2009 - 16h09

    Comme vous je suis de plus en plus sceptique sur ces opérations marketing, même si certaines sont très réussies. Je crois qu’il ne faut pas confondre reconnaissance médiatique et reconnaissance professionnelle, à de rares exceptions près ce ne sont pas les journaux qui parlent de vous qui vont vous proposer un poste. Ne pas oublier aussi qu’on peut encore trouver du travail par des voies traditionnelles, le cv vidéo ou la campagne de buzz ne sont heureusement pas un passage obligé.

  4. Analas
    24 août 2009 - 16h33

    Tu as eu des échos des recruteurs à ce sujet ? çà serait intéressant de connaître leur avis. Ce sont tout de même les premiers concernés par ce phénomène.

  5. FmR
    24 août 2009 - 16h40

    Oui je l’ai montrée à mes collègues du service RH, elles étaient consternées. De toute manière il faut bien rappeler que les recruteurs ne sont pas très friands des CV vidéos, c’est beaucoup trop chronophage et ça n’apporte pas grand chose par rapport à un cv classique.

9 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.