Fermer
menu

CVStreet réalise un film citoyen contre le chômage

Marseille : pour trouver un emploi, ils collent des CV dans la rue
Fleuriane, rédactrice, a repris ses études
Laetitia, CVStreeteuse en CDI dans une association
Denis, ancien du système, devenu jardinier
Diamondra, une coach scolaire et parental volontaire
France, une adjointe de direction séduite par CVStreet

L’an dernier, le collectif CVStreet lançait à Marseille un projet transmédia pour venir en aide aux chômeurs de longue durée. Concrètement, l’idée de ce concept était d’accompagner les demandeurs d’emploi en s’appuyant sur des techniques de Street Art. Des dizaines de CV avaient été placardés sur les murs, les devantures de magasins et les arrêts de bus marseillais. L’opération a été renouvelée cette année et un film est en cours de réalisation.

0-Collectif900x578

Sur les 100 CV affichés l’an dernier, seulement 5 mises en relation ont été effectuées et aucun contrat n’a été signé. Cet été, CVStreet a donc lancé une deuxième campagne d’affichage et cette fois-ci, l’association s’est intéressée à six candidats qui avaient « envie d’être aidés, d’aider les autres et de trouver un emploi », explique Cyril Slucki, président de CVStreet. Pendant trois mois, le collectif les a accompagnés dans leurs recherches d’emploi et sur les six CVStreeters à y avoir participé, quatre ont finalement trouvé un poste. Medhi a en effet créé son auto-entreprise My Consulting, Laetitia occupe aujourd’hui un poste en CDI au sein d’une association culturelle, Denis travaille comme jardinier pour un particulier et Fleuriane qui poursuit aujourd’hui ses études a signé un contrat de 2 mois cet été pour un « job alimentaire ». Pour Diamondra et France, les prises de contacts continuent.

Un projet de film sur l’entraide et la confiance en soi

Pour aller plus loin dans son action, Cyril Slucki a décidé de réaliser en parallèle un film documentaire en s’inspirant du concept initial de CVStreet : le collectif citoyen qui aide des personnes à trouver du travail. Ce long métrage de 90 minutes retracera justement dans une première partie « documentaire » le parcours des six CVStreeters, les interventions des membres du collectif (parrains et coachs) et les différentes actions d’entraides menées pendant l’été. La seconde partie « fiction » sur le futur possible de CVStreet est en cours de réalisation.
Pour financer ce projet attendu pour mars 2014, l’équipe de CVStreet a fait appel aux dons sur la plateforme de crowdfunding « kisskissbankbank ». Au total, 250 internautes coproduisent le film pour un montant de 6515 euros. « Une grande partie des donateurs étant des demandeurs d’emploi qui ont donné 5 euros pour signifier qu’ils soutenaient notre action » précise Cyril Slucki.

L’association recherche 20 nouveaux CVStreeters pour exposer leurs talents dans les rues de Marseille durant novembre.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.