Fermer
menu

Comment rédiger un CV en anglais ?

Quand on décide de s’expatrier ou d’aller travailler dans un pays anglo-saxon, il faut évidemment faire un curriculum vitae en anglais, le fameux « resume ». Mais il ne s’agit pas d’une simple traduction de votre CV français, vous devez adapter la trame du CV aux attentes des recruteurs anglais ou américains. Voici quelques conseils résumés sous forme d’infographie par l’école de langue Kaplan International English.

CV-anglais

Pas de photo ni d’infos personnelles

Pour commencer, il est inutile de mettre une photo. (d’ailleurs ce n’est pas nécessaire d’en mettre une sur votre CV en français non plus). De la même manière, les informations personnelles telles que votre âge, ou votre situation familiale sont à éviter afin de respecter les lois anti-discriminations (même chose en France ce sont des informations que le recruteur n’a pas besoin de connaître).

Personal interests : vos hobbies sont vos amis

Ce qui est spécifique au CV en anglais en revanche c’est l’importance des hobbies et de la rubrique interests : vos engagements associatifs ou sportifs ou tout autre activité extra-professionnelle sont intéressants à mentionner, surtout si vous êtes jeune diplômé et que vous n’avez pas encore beaucoup d’expériences en entreprise à mettre en avant.

L’objectif professionnel, une particularité anglo-saxonne

Un CV en anglais commence toujours par une courte présentation de votre objectif professionnel. C’est un bref résumé de votre profil et du poste que vous recherchez. On parle de « Resume summary », ou de « career objective », ou encore de « professionnal objective » pour l’Angleterre. Les Anglo-saxons, en particulier les Américains, sont très attentifs à ces 2 ou 3 phrases que vous pouvez aussi présenter sous forme de bullets points. Dans cette partie, vous devez « vous vendre » en quelques mots-clés.

Un ordre anté-chronologique, comme en France

Pour la rubrique Education & training, n’oubliez pas de trouver des équivalents anglais à vos niveaux de diplômes s’ils ne sont pas connus à l’étranger. Pour cette partie sur votre cursus ainsi que celle sur vos expériences (« Employment experience » ou « work experience »), la présentation est toujours anté-chronologique, comme en France. On indique en premier les expériences ou diplômes les plus récents et on remonte au fil du temps pour mentionner les expériences plus anciennes. Attention aussi aux dates qui ne s’écrivent pas de la même manière en Angleterre et aux Etats-Unis.

De la concision et de la précision sur vos réalisations

Pour un CV en anglais, pas de blabla, il faut être concis et indiquer vos « key achievements », les objectifs concrets que vous avez atteints lors de vos expériences. La partie « Core skills », ou « special kills » ou encore simplement « skills », sont les compétences comme les langues ou l’informatique. Pour chacune de ces connaissances, précisez votre niveau de maîtrise sans mentir sur vos capacités.

L’infographie de Kaplan International English donne enfin quelques conseils avec un tableau bien utile sur les verbes d’action à utiliser pour décrire vos expériences. Dernier conseil, ne mélangez pas les termes US avec l’anglais de Grande-Bretagne. La confusion dans le langage jetterait un doute sur vos réelles capacités linguistiques. Good luck !

Infographie-CV-anglais

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.