Fermer
menu

10 situations de crise au bureau et comment les résoudre

Le quotidien au travail n’est pas toujours simple et il faut parfois, voire souvent, composer avec des situations ou des collègues qui vous donnent du fil à retordre. Caroline Franc, journaliste, vous propose d’adopter « la Smiley Attitude » au travail, en d’autres termes, la pensée positive. Dans son petit guide « Heureux au travail », elle dresse la liste d’une cinquantaine de « situations de crise » et vous propose des solutions. Mode(s) d’Emploi en a sélectionné une dizaine pour vous…

1. La réunion qui s’éternise

Plusieurs astuces existent pour limiter le temps passé en réunion et faire de ce moment un outil efficace. D’abord, si vous êtes organisateur, évitez de caler vos réunions en fin de journée et préférez la matinée. Ensuite, établissez un ordre du jour et limitez le nombre de participants : 5 maximum dans l’idéal. Si malheureusement vous n’êtes pas l’organisateur, préparez votre intervention malgré tout, pensez à aller au petit coin avant, et si vraiment l’idée de rester 3h assis sur une chaise vous glace le sang, calez-vous un impératif à l’heure de fin officielle de la réunion, cela vous permettra de ne pas déborder et de vous éclipser discrètement.

2. Vous avez fait une grosse boulette

Vous ne l’aviez pas vu venir et vous vous demandez encore comment vous avez pu la faire… Bref, trop tard pour rattraper le coup. Il est donc normal d’être « en panique ». Cependant, passée la sidération, il vous faut réagir, et vite, avant que votre boss ne soit prévenu par quelqu’un d’autres. Ne cherchez pas d’excuses ni à vous défausser, expliquez les choses. Et n’oubliez pas que rien n’est irréversible… Enfin la plupart du temps !

3. Prendre la parole en public alors que vous détestez ça

Affrontez votre peur ! L’une des principales causes du trac rappelle Caroline Franc est le manque de maîtrise de son sujet. Il vous faudra donc travailler ! Entraînez-vous à vous exprimer devant vos proches ou vos collègues. Apprenez à respirer par le ventre. Ensuite, plusieurs astuces existent pour combattre le trac : imaginer son auditoire nu, concentrer son regard sur un seul de ses interlocuteurs (si possible au loin), poser ses mains sur le pupitre pour éviter les tremblements, parler lentement… Vous verrez, ça passera vite !

4. Demander une promotion

D’abord, cessez de vous déprécier. Avoir un plan de carrière est tout à fait normal. Le contraire serait inquiétant. Mais avant de demander de l’avancement, réfléchissez bien à vos envies et à votre projet. Ne « réclamez » pas, les employeurs détestent cela. Donnez envie, argumentez, démontrez votre légitimité à ce nouveau poste…

5. Ecrire une « connerie » sur le compte Twitter de l’entreprise

Plus le fail est important, moins il a de chance de passer inaperçu auprès des followers Twitters de la marque. Si vous prenez entièrement connaissance de votre tweet, effacez-le de suite. n’invoquez pas le hacking de votre compte ça ne marchera pas ! Bref, le mieux est de rapidement vous excuser et expliquer à votre boss votre confusion entre vos comptes pro et perso. Mieux vaut qu’il l’apprenne de votre bouche plutôt que par hasard…

6. Le mail envoyé par erreur au big boss

Que celui a qui cette bourde n’est jamais arrivée se lève ! Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez d’abord tenter de vérifier si la personne que vous avez involontairement mise dans la boucle est à son poste et a lu votre mail. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez tenter de vous introduire dans son bureau pour effacer votre mail, encore faut-il que vous possédiez son mot de passe et que vous puissiez le faire discrètement… (priez aussi pour que votre interlocuteur ne l’ai pas lu sur son smartphone). Si vos propos sont plus qu’explicites, le mieux est encore d’envoyer un second message pour vous excuser en invoquant un geste d’humeur voire en profiter pour lui dire ce que vous avez sur le coeur et qui a entraîné vos propos.

7. La gueule de bois au travail

Personne n’est à l’abri d’une soirée du CE un peu trop arrosée… D’abord, buvez de l’eau, autant que vous pouvez. Mangez : vous aurez besoin d’énergie toute la journée. Sans abuser bien sûr, au risque de vous endormir. Profitez des pauses pour prendre de l’air plutôt que d’errer dans les pièces bondées. Attelez-vous à des tâches n’exigeant pas trop de concentration. Bougez ! Allez à l’imprimante, à la machine à café, voir vos collègues. Le mouvement c’est la vie comme on dit… Et si l’appel de votre lit est trop fort, posez un RTT si vous en avez la possibilité, en invoquant une « indigestion », même si personne ne vous croira.

8. Quand on vous demande votre avis en réunion et que vous n’avez pas écouté la question

« Vous en pensez quoi, donc ? » Oups… il semblerait que vous vous soyez légèrement assoupi… A votre décharge, personne n’affectionne les réunions qui s’éternisent. Prenez des notes, montrer votre attention régulièrement par des hochements de tête. Bref, trouvez des astuces pour éviter que le meneur de réunion n’ait envie de vous piéger. Si votre manager parvient toutefois à vous avoir, tentez un ultime « je suis tout à fait d’accord » ou au contraire un « il est encore prématuré de se prononcer selon moi ».

9. Gérer une promotion vis-à-vis des autres sans passer pour un traître

Vous en rêviez et vous l’avez eu. Bienvenue dans le monde des chefs. Il vous faut maintenant assumer ! La promotion interne perturbe l’équilibre, notamment quand vos collègues deviennent vos subalternes. Il convient donc d’accepter l’isolement dû à votre nouvelle fonction et montrez à vos collègues pourquoi vous êtes le meilleur à ce poste. Ils vous respecteront pour cela. Mais il vous sera toutefois difficile de rester pour eux un simple collègue et d’entretenir les mêmes relations qu’avant.

10. Le 1er jour dans un nouveau boulot

Comment s’intégrer dans votre nouvelle entreprise ? Pour passer l’épreuve du 1er jour avec succès, évitez de faire des vagues. Et sachez que plus vous essayerez de vous intégrer, moins cela marchera. Récoltez discrètement un maximum d’informations, essayez de retenir tant que possible les différents prénoms, en particulier de vos proches collaborateurs, n’attendez pas que l’on vous donne du travail mais ne sollicitez pas pour autant le big boss dès votre arrivée, et surtout, repérez la machine à café ! C’est en général là que tout se passe et que l’on en apprend un maximum sur le fonctionnement d’une société.

« Heureux au travail : 52 situations de crise à résoudre en un clin d’oeil », collection Smiley Attitude, le 12/07/2017 chez First Edition, 160 pages, 9,95€.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. togelmaster.org
    25 juillet 2017 - 9h48

    Good way of explaining, and pleasant post to obtain information about my presentation focus, which
    i am going to convey in college.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.