Fermer
menu

Contrat de génération : les DRH ne sont pas convaincus

ContratdegenerationAlors que le projet de loi sur les contrats de génération vient juste d’être présenté en Conseil des Ministres aujourd’hui, un sondage réalisé par l’ANDRH révèle que les DRH sont plutôt réservés par rapport à cette mesure.

C’était une promesse du candidat Hollande pendant la campagne présidentielle de 2012. Le contrat de génération devait encourager à la fois le maintien dans l’emploi des seniors et favoriser l’accès à l’emploi des jeunes. Un dispositif intergénérationnel, plutôt bienvenu sur le papier, mais qui ne semble pas encore avoir convaincu les 324 professionnels de la fonction RH interrogés par l’Association nationale des DRH.

Ainsi à la question « Pensez-vous que le dispositif -contrat de génération- favorisera l’emploi des jeunes ? », 60,6% des DRH interrogés répondent par la négative et 72% pensent que ce dispositif ne devrait pas favoriser l’emploi pérenne des jeunes. L’ANDRH note par ailleurs que « les résultats sont très homogènes quelle que soit la taille de l’organisation ». A court ou moyen terme, les DRH ne sont pas plus convaincus de l’effet sur l’emploi de jeunes et des seniors d’un accord ou d’un plan d’action intergénérationnel.

Un accord de plus…

Et la majorité des répondants (à près de 60%) ne semble pas non plus décidée à s’engager fermement sur des objectifs de recrutements de jeunes ou de maintien dans l’emploi des seniors. Les DRH sont même encore plus nombreux (82,7%) à dire qu’un accord intergénérationnel « ne changera rien à la politique de gestion du personnel de leur entreprise ».

Autre enseignement intéressant de cette étude : si les DRH reconnaissent que le contrat de génération répond plutôt aux attentes des jeunes de leur entreprise, ils sont plus partagés pour dire que cela correspond aussi aux aspirations des seniors de leurs équipes.

La dernière question posée par l’ANDRH résume en fait la position des professionnels des RH sur ce sujet : quand on leur demande ce qu’ils attendent des partenaires sociaux de leur branche, ils ont plus de 60% à avouer vouloir « s’inspirer de l’accord de branche pour agir en interne ». Ce qui signifie, quand on sait lire entre les lignes, que les DRH ont d’autres chats à fouetter et qu’ils sont déjà bien occupés à mettre en place une multitude de plans d’actions et accords d’entreprise…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.