Fermer
menu
  • Management
  • Ressources Humaines

Seuls 13% des salariés avec un poste sur le terrain se sentent vraiment connectés à leur entreprise

Une vie pro sur le terrain change non seulement le quotidien des salariés, mais également leur lien à l'entreprise.
L'isolement des travailleurs sur le terrain

21% des salariés sur le terrain disent n'avoir jamais d'échange avec leur siège social (GettyImages/NikolaSpasic)

L’étude commandée par Workplace by Facebook nous apprend ainsi que seuls 16% des employés avec un poste qui les amène à travailler sur le terrain pensent que leur opinion compte et ils ne sont que 13% à se sentir connectés à leur siège social. C’est peu, d’autant que la communication est un des leviers dont disposent les entreprises pour améliorer la cohésion de leurs équipes et fidéliser les collaborateurs.

Les liens sont plus forts avec l’équipe, au détriment du supérieur hiérarchique

69% des salariés qui ne sont pas sédentaires (commerciaux, livreurs…) se sentent connectés à leur équipe immédiate alors qu’ils ne sont que 25% à dire être aussi connectés à leurs dirigeants et 13% à leur siège social. En cause, le manque de communication. Si un salarié sur deux reste en contact avec son équipe via des conversations informelles, ils ne sont plus que 15% à le faire avec le siège social. Une vraie fracture qui se vérifie avec les 21% de salariés sur le terrain qui disent n’avoir jamais d’échange avec leur siège social, ce qui entraine des malentendus : si 95% des salariés et managers du siège pensent que les travailleurs sur le terrain se sentent légitimes pour partager leurs idées avec eux, ces derniers sont 62% à se sentir habilités à le faire et seulement 44% à le faire vraiment. 40% des travailleurs sur le terrain ont conscience que le partage de leurs idées pourrait pourtant contribuer à leur progression au sein de leur entreprise.

À lire également :
Télétravail : comment le demander, comment l'obtenir

Un malentendu aussi vis-à-vis de la reconnaissance

Les salariés et managers au siège pensent comprendre l’importance du travail des salariés du terrain, c’est ce qu’ils disent à 85%. 82% d’entre eux se sont d’ailleurs rendus sur le terrain durant les 12 derniers mois, une occasion de le constater. Pourtant seul un travailleur sur le terrain sur deux pense que son siège social saisit le rôle qu’il joue dans l’organisation, et sa valeur au sein de cette dernière.

Les dirigeants peuvent bien sûr utiliser un des nombreux outils disponibles sur le marché pour améliorer la communication mais encore faut-il avoir envisagé le sujet avec un peu de hauteur. Avant de penser outil, mieux vaut se pencher sur la culture d’entreprise et comprendre quelle place les dirigeants souhaitent donner à leurs salariés sur le terrain et comment faire en sorte que le ressenti de ces derniers soient en phase avec la volonté stratégique des RH.

À lire également :
Commerciaux : quels secteurs rémunèrent le plus en 2019 ?

 

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une