Fermer
menu

SFR : un congé paternité pour les salariés homosexuels

BavoircravateSi les candidats à l’élection présidentielle commencent à peine à s’exprimer sur l’épineuse question du mariage gay et des droits des couples homosexuels, une entreprise, elle, a franchi le pas. A partir du 1er mars, chez l’opérateur mobile SFR, les salariés homosexuels pourront bénéficier d’un congé paternité à l’arrivée d’un enfant, au même titre que les pères hétérosexuels. Aussi, gays et lesbiennes auront droit à onze jours de congé si leur conjoint vient à avoir un enfant. Une décision prise par la Directrice des Ressources Humaines d’SFR en personne suite à un entretien avec l’association HomoSFèRe des lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT) du groupe SFR. Face aux politiques en désaccord, les entreprises montreraient-elles l’exemple ?

L’ère des entreprises « ouvertes » ?
Le 31 janvier dernier, HomoSfère rencontrait la DRH de SFR Marie-Christine Théron pour discuter des actions prévues par le groupe pour le 17 mai 2012, Journée Internationale de lutte contre l’homophobie. Après évocation de la possibilité d’un congé paternité, une revendication forte de la communauté gay, la DRH a non seulement accepté de le mettre en place et de l’étendre aux pères homosexuels, mais elle a proposé son instauration dès le 1er mars prochain. Les partenaires sociaux ont d’ores et déjà donné leur accord à la Direction d’SFR. Pour l’Association, « c’est une première » et surtout une grande « preuve d’ouverture d’esprit et de dialogue ».
D’autres entreprises ont mis en place ce type de congé avant, mais elles restent des cas exceptionnels et la Sécurité Sociale ne suit généralement pas. Et cette ouverture d’esprit, toutes les entreprises ne l’ont pas, comme le démontre l’enquête de l’association L’Autre Cercle qui démontre que l’homosexualité est toujours mal vue au travail.

Au sein du groupe de télécommunications SFR, la communauté gay n’est pas particulièrement importante. Mais la décision n’en n’est pas moins forte et symbolique, et pourrait bien inspirer d’autres entreprises qui n’ont pas encore osé franchir le pas. Et pourquoi ne pas inspirer la société elle-même ?

A lire sur L’Express : « Homoparentalité : les entreprises en avance sur la loi »

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.