Fermer
menu

Community Manager, un profil introuvable

Community managerC’est un de ces métiers dont on parle beaucoup (voire trop ?) depuis quelques mois. Le Community Manager est courtisé par les entreprises, les agences de com et les start-ups pour faire parler des marques et créer du lien avec les internautes. Un métier très jeune, dans tous les sens du terme, qui fait aussi partie des profils introuvables recensés par Expectra et RegionsJob dans le guide 2010 des métiers en tension. (cliquez sur l’image pour voir son profil-type)

Manque d’offres d’emploi
Un métier en tension, c’est un métier en pénurie : « Incompatibilité entre compétences recherchées et profils disponibles, salariés préférant rester en poste plutôt que de tenter leur chance ailleurs, entreprises peu enclines à ouvrir leurs critères de recrutement… » les causes de la pénurie sont multiples.
D’après cette étude, la mobilité des community managers est pourtant très forte. 93% des personnes en poste se disent prêtes à changer d’emploi ou d’entreprise. Mais en raison du faible nombre d’offres d’emploi, les community managers ont des difficultés à trouver un job mieux rémunéré. Ils seraient seulement « quelques dizaines » explique le guide qui précise que le nombre de postes devrait tout de même « augmenter très rapidement ».

Salaire entre 30 et 45KE
Côté salaire, la fourchette de rémunération se situe entre 30 et 45 KE selon les employeurs pour un poste majoritairement occupé par des représentants de la Génération Y. Des juniors qui privilégient dans le choix d’un poste « la qualité de leur environnement de travail au niveau humain » et « l’équilibre vie professionnelle / vie privée ».
A propos de ce métier très en vogue, l’étude Expectra/Regionsjob conclut justement, « plus qu’un phénomène de mode, le métier de community manager ne s’improvise pas ». Et c’est sans doute la principale raison de la rareté de ce genre de profil, il ne suffit pas de s’autoproclamer expert en community management pour décrocher un poste…

Voir la fiche Community Manager sur le site d’Expectra. Et l’étude complète sur les métiers en tension.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Flav
    27 septembre 2010 - 15h09

    Jolie conclusion. Ne pas oublier qu’entre se déclarer d’un certain métier et avoir le profil pour effectivement être en poste, il y a souvent un monde… Pour le changement de poste, il y a non seulement le critère géographique (peu de postes répartis partout en France), mais aussi la spécialisation. Un CM touche à beaucoup de choses, mais a tendance et intérêt à acquérir une expertise de son secteur, surtout lorsque son poste exige beaucoup de rédaction… Difficile quand on est dans le jeu vidéo à passer à l’industrie par exemple 😉 Mais bon avec une fourchette de salaire comprise entre 30 et 45 KE, les mythes sont loin d’être morts.

    Pas facile pour les jeunes dip de s’intégrer dans ce milieu en fin de compte, avec des recruteurs et des entreprises qui ont déjà du mal à cerner le profil adéquat, l’étendue des missions et l’utilité du poste. Nul doute que cela se clarifiera dans le futur. Pour le meilleur, ou pas. On a beau se moquer des stages, majorité des offres qui tournent, cela reste le meilleur moyen de se faire une première expérience et d’arriver dans la prochaine tournée de CM, celles d’après prennent le risque de se heurter à un marché déjà fermé avec ses propres codes et ses propres réseaux. Reste à voir le nombre de postes pérennes qui seront réellement créés avant le passage à une autre mode 2.0… Mais là c’est déborder sur le social media washing, il y a aussi beaucoup à dire sur le sujet.

  2. FmR
    27 septembre 2010 - 15h21

    Et quand on voit la liste des logiciels à maîtriser dans le profil-type (flash, dreamweaver, illustrator ???) on se dit que les entreprises ne risquent pas de trouver les profils qui leur conviennent.

  3. Flav
    27 septembre 2010 - 15h25

    Ah oui c’est très drôle ça. L’expérience en agence web aussi, je me demande bien si c’est vraiment un plus. En théorie sans doute, dans les faits probablement pas.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.