Fermer
menu

Un guide pratique pour mettre un terme aux petits jeux de pouvoir en entreprise

6507 game @ work indd« Bruits de couloir, rétention d’information, mauvaise foi, manipulation, mails en copie cachée… » Ces petits jeux de pouvoir pourrissent souvent l’ambiance dans les entreprises. Pour mieux les identifier, un nouveau guide édité par Pearson vient de sortir dans la collection Village Mondial. Mauricio Goldstein et Philip Read y décrivent les jeux de vilains les plus courants (« Le chef a dit », « Beaucoup de bruit pour rien », « La rumeur », « La zone grise », « Diviser pour mieux régner », « La non-décision ») avant de proposer des solutions en 3 étapes : prise de conscience, choix, exécution.

« Dans un environnement caractérisé par un haut niveau de stress et d’instabilité, le phénomène de jeu devient plus fréquent et plus intense que jamais. Si vous ne comprenez pas les jeux pratiqués, ni ce qu’ils signifient pour votre équipe ou pour votre entreprise, vous vous trouverez démuni devant leurs effets négatifs. Ce livre est un outil d’éducation qui explicite les raisons et les implications des jeux auxquels se livrent la plupart des gens » expliquent les deux auteurs qui ont glané de nombreux exemples de jeu de pouvoir au fil de leur expérience de consultants dans les grands groupes. Extrait :

L’exemple de la Copie cachée
« Quand il envoie un e-mail, le sujet en adresse une copie cachée à un tiers, pour que le destinataire d’origine ne sache pas qu’une troisième personne est au courant de l’échange. Cette tactique répond à plusieurs types de motivation : informer les autres que l’on est passé à l’action, montrer qu’on est capable de défendre son point de vue devant un tiers, ou se prémunir contre le risque que quelqu’un se plaigne ultérieurement de ne pas avoir été informé ».

Ce guide pratique se prolonge aussi à travers un site internet pour proposer des exercices et des explications sur les jeux de pouvoir.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.