Fermer
menu

Comment bénéficier de jours de congés supplémentaires ?

ChezmauricesEntre les RTT et les cinq semaines de vacances obligatoires, les Français sont relativement choyés au travail. Certains diront même privilégiés. Et pourtant, il est possible de faire encore mieux. Comment ? Grâce au fractionnement des jours de congés. Cette règle peu connue des salariés devrait en intéresser plus d’un. Elle permet en effet de gagner jusqu’à deux jours de vacances supplémentaires ! Pour en bénéficier, il suffit de poser ses absences au bon moment. Un dispositif tout à fait légal…

Le congé principal
Avant de vous la couler douce, et bien comprendre comment gagner des jours de vacances, voici un rappel des congés payés en entreprise. Un salarié bénéficie de 30 jours de congés ouvrables – tous les jours de la semaine à l’exception, en général, du dimanche – s’il a travaillé du 1er juin de l’année précédente au 31 mai de l’année en cours. Les employés doivent obligatoirement fractionner ces congés payés. En effet, « la 5ème semaine de congés doit être donnée à part », explique le ministère du Travail.

Les salariés sont également tenus de prendre au moins 12 jours de vacances entre le 1er mai et le 31 octobre de chaque année. Cette période dite « légale de congé » se situe forcément entre deux jours de repos hebdomadaire.

Du bon fractionnement des congés
Pour bénéficier de congés supplémentaires, il suffit alors de poser des jours en dehors de la période légale, soit entre le 1er novembre et le 30 avril. Une façon pour l’entreprise de ne pas se retrouver sans employé durant la période légale des vacances. Bref, si le salarié s’absente entre 3 et 5 jours de congés, il « gagne » un jour ouvrable supplémentaire. S’il pose six jours ou plus durant cette période, deux jours ouvrables lui sont dus. Il n’y a en revanche aucun jour supplémentaire « donné » pour le fractionnement de la cinquième semaine.

Les salariés ont droit à ces congés supplémentaires que le fractionnement soit à l’initiative de l’employeur ou de l’employé. En cas d’embauche en cours d’année, même si le salarié n’a pas accumulé ses 30 jours légaux, il est possible d’en bénéficier. A noter que selon les conventions collectives en vigueur, « l’employeur peut autoriser le fractionnement des congés en le subordonnant à une renonciation du congé supplémentaire », rappelle le ministère du Travail. Pour tous les autres, à vos calendriers : il vous reste un peu plus de quatre mois pour en profiter !

Savez-vous qui a la palme des congés dans le monde ? La France ? Et bien non ! C’est l’Autriche qui arrive première du classement révélé par la société Mercer avec 38 jours de congés dont 13 fériés. La France, avec ses 36 jours de congés, dont 11 fériés, arrive 6ème ex-æquo avec le Royaume-Uni. Un classement à regarder en images sur l’Express.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Portage salarial
    23 décembre 2011 - 16h43

    Toujours bon à savoir ce genre de chose, qui ne voudrait pas avoir un peu plus de vacance.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.